La réussite scolaire pour tous !

Cours de mathématiques 5e - Centre de symétrie


Note par nos Maxinautes :  
Objectifs
Certaines figures possèdent en elles-mêmes une symétrie par rapport à un point appelé centre de symétrie. Comment définit-on le centre de symétrie d’une figure ? Quelles sont les figures usuelles possédant un centre de symétrie ?
1. Centre de symétrie d'une figure
Une figure admet un centre de symétrie si son image par la symétrie centrale de centre O est elle-même.

Exemples :

                    

Dans les deux cas représentés ci-dessus, si l’on opère un demi-tour autour de O, les figures restent inchangées. Chacune de ces figures admet donc O pour centre de symétrie.
2. Centre de symétrie de figures usuelles
Le parallélogramme
Les diagonales d’un parallélogramme se coupent en un point O, centre de symétrie de la figure.

Le losange
Les diagonales d’un losange se coupent perpendiculairement en leur milieu. Ce milieu est le centre de symétrie O de la figure.

Le rectangle
Les diagonales et les médiatrices d’un rectangle se coupent en un point O, centre de symétrie de la figure.

Le carré
Les diagonales et les médiatrices d’un carré se coupent en un point O, centre de symétrie de la figure.

Le cercle
Le centre d’un cercle est par définition son centre de symétrie.

Contre-exemple
Le point O n'est pas le centre de symétrie du trapèze ci-dessous. Quand on construit le symétrique de la figure, on n’obtient pas exactement le même trapèze.

Centre de symétrie 4/5 basé sur 150 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Mathématiques > 5e > Centre de symétrie
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte