La réussite scolaire pour tous !

Cours de Information et gestion 1re STMG - La prospection des activités : la démarche budgétaire


Note par nos Maxinautes :  
Objectif
Les difficultés de trésorerie sont une des causes principales de la faillite des entreprises. Bien prévoir sa trésorerie à l'aide du budget des encaissements et du budget des décaissements permet d'anticiper les éventuels ajustements à effectuer. Quelle est la structure d'un budget de trésorerie ?
1. L'intérêt de la démarche budgétaire
a. Le schéma de la démarche budgétaire

Doc. 1. La démarche budgétaire

b. Explications et intérêts de la démarche budgétaire
La direction générale fixe la stratégie de l'entreprise après analyse de l'environnement interne et externe de l'entreprise (voir cours de management). De cette stratégie découle des objectifs opérationnels. Des plans d'action sont mis en œuvre pour atteindre ces objectifs. Ces plans d'action sont ensuite budgétisés.

Un budget est une prévision chiffrée d’un plan d’action. La période budgétaire correspond généralement à l’exercice comptable (12 mois). Cependant, les budgets peuvent être définis pour des périodes plus courtes (le mois, le trimestre).
Pour chaque mois, il est possible de comparer les réalisations aux prévisions. C’est une phase de contrôle qui met en évidence des écarts.
2. Les différents budgets
a. Le budget des ventes
Le budget des ventes recense les prévisions de ventes de l’entreprise en volume et en valeur pour les produits finis ou marchandises. Ces prévisions sont effectuées par le service mercatique de l'entreprise.
b. Le budget des achats
À partir des prévisions de ventes, les achats vont être planifiés en appliquant les modèles d’optimisation de la gestion des stocks. Le stock minimum, la fréquence de réapprovisionnement, les délais de livraison sont les paramètres à prendre en compte.
c. Le budget des encaissements
Le budget des encaissements est établi principalement à partir du budget des ventes. Ce budget tient compte du décalage entre la vente et son encaissement. Donc en présence de crédit clients, les ventes (provenant du budget des ventes) doivent être décalées dans le budget des encaissements. Le budget des encaissements correspond aux entrées de trésorerie donc les valeurs sont TTC (toutes taxes comprises).

Il est possible de trouver des éléments autres que les ventes dans le budget des encaissements. Par exemple, au moment de l'octroi d'un emprunt, la somme virée sur le compte bancaire de l'entreprise correspond à un encaissement.
d. Le budget des décaissements
Le budget des décaissements est établi principalement à partir des budgets des achats. Pour les achats, le budget des décaissements tient compte du décalage entre l'achat et son décaissement. Donc en présence de crédit fournisseurs, les achats (provenant du budget des achats) doivent être décalés dans le budget des décaissements. Le budget des décaissements correspond aux sorties de trésorerie donc les valeurs sont TTC.
3. L'articulation des différents budgets

Doc. 2 L'articulation des différents budgets

4. Le budget de trésorerie et son ajustement
Le budget de trésorerie prévoit l'évolution mensuelle de la trésorerie à partir de la prévision des encaissements et des décaissements. Élaborer un budget de trésorerie permet d'anticiper les éventuelles difficultés liées à la trésorerie.

  Janvier Février Mars
Solde initial de trésorerie      
+ Encaissements      
- Décaissements =      
Solde final de trésorerie      


Le niveau optimal de trésorerie pour une entreprise est proche de 0. Une trésorerie négative entraîne le paiement d'agios et une perte de confiance des établissements bancaires. Une trésorerie pléthorique n'est pas non plus optimale. En effet, les sommes déposées sur les comptes bancaires courants ne rapportent rien à l'entreprise. Il faut dans ce cas effectuer des placements facilement transformables en argent en cas d'opportunité ou d'incident.

Pour améliorer une trésorerie déficitaire, une organisation peut agir sur les délais de paiement des clients et des fournisseurs.
Une augmentation des délais de règlement des fournisseurs améliore la trésorerie car elle retarde les décaissements. L’organisation peut également diminuer les délais de règlement des clients pour améliorer la trésorerie. Cette diminution permet d’encaisser plus rapidement.
Il reste à convaincre les clients et fournisseurs d’accepter des modifications des conditions de règlement. C’est une autre histoire !
L'essentiel
La démarche budgétaire se déroule en 3 phases :
1. La phase d'analyse avec la mise en place de la stratégie par la direction générale
2. La phase d'action : à partir de la stratégie retenue, un plan d'action est mis en place et budgétisé c'est-à-dire chiffré
3. La phase de contrôle consiste à comparer les réalisations aux prévisions. L'analyse des écarts permet de rechercher les causes, de dégager les responsabilités et d’envisager des actions de redressement.

Le budget des encaissements est établi principalement à partir du budget des ventes.
Le budget des décaissements est établi à partir des budgets des achats. Les budgets des décaissements et encaissements tiennent compte du décalage entre l'achat/vente et son règlement. Les valeurs de ces budgets sont toujours TTC.
Le budget de trésorerie prévoit l'évolution mensuelle de la trésorerie à partir de la prévision des encaissements et des décaissements.
Le niveau optimal de trésorerie pour une entreprise est proche de 0. Pour améliorer une trésorerie déficitaire, une organisation peut intervenir sur les délais de paiement des clients et des fournisseurs.
La prospection des activités : la démarche budgétaire 4/5 basé sur 6 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Information et gestion > 1re STMG > La prospection des activités : la démarche budgétaire
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Information et gestion > 1re STMG > La prospection des activités : la démarche budgétaire
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte