La réussite scolaire pour tous !

Cours de Latin 5e - Les emplois de Sum


Note par nos Maxinautes :  
Objectif : Savoir repérer en latin les différents emplois de sum et le traduire en tenant compte de l'analyse.

En latin comme en français, le verbe « être » est très souvent utilisé, et il se conjugue de manière irrégulière. Habituellement en latin, sum est placé en fin de phrase, mais il peut parfois remonter en tête de phrase.

En latin comme en français, le verbe « être » connaît trois emplois différents : il peut être employé seul, être suivi d'un attribut du sujet, ou d'une forme verbale.

1. Esse, verbe d'existence
a. Sum a une signification propre
  • Employé seul, sum peut avoir le sens d'« exister » : c'est le sens le plus fort qu'il puisse avoir.

    Ex. : Cogito ergo sum.
    Je pense donc j'existe.
    Le verbe sum est utilisé seul en fin de phrase. C'est la 1re personne du singulier de esse. Sum est à la même personne que cogito et a donc le même sujet que lui (1re personne du singulier).

  • Employé seul, sum peut avoir le sens d'« être » (dans un lieu, une situation). Ce sens est un peu moins fort que le précédent.

    Ex. : Romae cum amicis sunt.
    Ils sont à Rome avec des amis.
    Sunt est employé seul en fin de phrase. Il est à la 3e personne du pluriel du présent de l'indicatif. Romae est au locatif. On traduit donc sunt comme un verbe d'état.

    Ex. : Servitudine estis.
    Vous êtes en esclavage.
    Estis est employé seul en fin de phrase. Il est à la 2e personne du pluriel du présent de l'indicatif. On le traduit comme un verbe d'état.

b. Expression « il y a »
En tête de phrase, on peut rencontrer esse à la 3e personne du singulier ou du pluriel (est, sunt, etc.) devant un sujet sans attribut. On le traduit par « il y a ».

Ex. : Est arbor in horto.
Il y a un arbre dans le jardin.
Est est à la 3e personne du singulier du présent de l'indicatif. Il est placé en tête de phrase, devant le sujet arbor (féminin singulier) et il n'a pas d'attribut. On le traduit donc par l'expression figée « il y a ».

Ex. : Sunt serviin agros.
Il y a des esclaves dans les champs (des esclaves sont dans les champs).
Sunt est à la 3e personne du pluriel du présent de l'indicatif. Il est placé devant le sujet « servi » (nominatif pluriel) et n'a pas d'attribut. Même si le verbe sunt est au pluriel, on le traduit par « il y a » qui est une expression figée.

2. Esse, avec un attribut
En latin comme en français, le verbe « être » est souvent suivi d'un attribut du sujet : nom, adjectif, infinitif, etc. Dans ce cas, le sens premier du verbe « être » (« exister ») s'est affaibli.
a. Cas général
Ex. : Pater et mater boni sunt.
Mon père et ma mère sont bons.
Sunt est à la 3e personne du pluriel du présent de l'indicatif. Il a pour sujet pater et mater. Sunt est en fin de phrase et il est placé derrière l'adjectif boni, attribut du sujet pater et mater.

Ex. : Romuli sollertia maxima fuit.
L'habileté de Romulus fut très grande.
Fuit est à la 3e personne du singulier du parfait de l'indicatif. Il a pour sujet sollertia.
Fuit est en fin de phrase, juste derrière l'adjectif au superlatif maxima, attribut du sujet sollertia. Romuli est au génitif, car il est complément du nom sollertia.

b. On peut trouver d'autres expressions de sum employées avec valeur d'attribut
  • Complément de qualité (génitif ou ablatif) 

    Ex. : Puellae pulchritudine maxima sunt.
    Ces jeunes filles sont d'une très grande beauté.
    Sunt est à la 3e personne du pluriel du présent de l'indicatif. Il s'accorde avec le sujet puellae au nominatif pluriel. Sunt est placé derrière pulchritudine maxima, complément de qualité à l'ablatif.

  • Complément de possession (datif)

    Ex. : Mihi est liber.
    J'ai un livre (à moi est un livre).
    Est est à la 3e personne du singulier du présent de l'indicatif. Il est placé entre le sujet liber (nominatif singulier), et le pronom personnel mihi (1re personne du singulier au datif). On le traduira par un verbe de possession, comme le verbe « avoir ».

  • Complément de matière (ex + ablatif) 

    Ex. : Templum ex marmoreo est.
    Le temple est en marbre.
    Est est à la 3e personne du singulier du présent de l'indicatif. Il a pour sujet templum, et est placé derrière le complément de matière ex marmoreo.

3. Esse, verbe auxiliaire
En latin comme en français, le verbe « être » peut être suivi d'une forme verbale. On dit alors de lui que c'est un auxiliaire (auxilium = aide) verbal, et on l'emploie avec le participe parfait passif, le participe futur, l'adjectif verbal.
C'est le plus grand affaiblissement de sens que sum puisse connaître.

Exemple d'auxiliaire d'un participe parfait passif :
Pater monitus est.
Mon père a été averti.
Est est l'auxiliaire verbal du participe parfait passif monitus, du verbe monere. Monitus se décline en genre, en cas et en nombre avec le sujet masculin singulier pater. Monitus est est donc à la 3e personne du singulier. Monitus est est une seule forme verbale composée que l'on ne peut pas séparer dans la phrase.

L'essentiel 

On retiendra que les emplois de sum en latin sont les mêmes qu'en français.
Selon les cas, on ne traduira pas toujours sum par le verbe « être ».
Du verbe d'existence, au verbe d'état, jusqu'au verbe auxiliaire, le verbe « être » a connu un affaiblissement progressif de sens.

Les emplois de Sum 4/5 basé sur 35 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Latin > 5e > Les emplois de Sum
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte