La réussite scolaire pour tous !

Cours de Systèmes d'information de gestion Terminale STMG - Programmation structurée : les alternatives


Note par nos Maxinautes :  
Objectif :
Comment effectuer des choix de traitements ?
1. Présentation : effectuer des traitements en fonction de choix conditionnels
Rappel : la démarche de programmation structurée est composée de trois constructeurs : séquence, alternative et itération permettant le développement des différentes applications informatiques.

L'alternative appelée aussi sélection permet de développer des instructions conditionnelles qui permettront d'effectuer des traitements traduisant les situations présentant un ou des choix.
2. Vocabulaire de base
La condition ou expression conditionnelle simple est la comparaison entre deux éléments (variables, constantes, valeurs) de types comparables à partir d’un opérateur de comparaison. Le résultat d’une condition est de type booléen (vrai ou faux).
Exemples : NOM = RECHNOM, VALEUR ≠ 12, PRENOM ≤ “Eric“

Le type booléen est un type logique obtenu à partir des travaux de BOOLE (mathématicien britannique). Une variable de type booléen prend obligatoirement une valeur dans l’ensemble {vrai, faux}

Les opérateurs de comparaisons et leur opposé

        Opérateurs      
 Opposés
 = égal ≠ ou <> différent
 < inférieur ≥ ou >= supérieur ou égal
 > supérieur ≤ ou <= inférieur ou égal

La condition multiple, complexe ou composée est un ensemble de conditions, ou d’expressions conditionnelles simples reliées entre elles par des opérations logiques. Le résultat obtenu sera bien sur de type booléen.
Exemples : A = 12 ou B > 7, Non (A > 12)

Les opérateurs logiques

   non    xor ou exclusif    et tous ceux prévus par l’algèbre de BOOLE
    et   nand non et
   ou   nor non ou

3. Instruction conditionnelle de base
a. Forme
  Si Conditions
         Alors Traitemant_Condition_vérifiée
        Sinon Traitemant_Condition_NON_vérifiée
   Fin Si

Avec
Conditions                                       une condition simple ou multiple
Traitement_Condition_vérifiée            zéro, une instruction, ou un bloc d’instructions
Traitement_Condition_NON_vérifiée   zéro, une instruction, ou un bloc d’instructions
b. Programmation

c. Illustration
Spécification (énoncé du problème)
On souhaite déterminer si un nombre est plus grand qu’un autre.

Conception abstraite (réflexion sur les constituants du problème)
 Résultat 
     Afficher état de la comparaison des deux nombres :
     Soit le premier nombre est plus grand que le second
           le premier nombre est plus petit que le second
           les deux nombres sont égaux

Données
     le premier nombre              NOMBR1
     le second nombre              NOMBR2
Traitement
    Si NOMBR1 > NOMBR2 alors le premier nombre est plus grand que le second
    Si NOMBR1 < NOMBR2 alors le premier nombre est plus petit que le second
    Si NOMBR1 = NOMBR2 alors les deux nombres sont égaux

Conception concrète (approche algorithmique du problème)
 Lexique
Variable
   NOMBR1        (réel)            le premier nombre
   NOMBR2        (réel)            le second nombre
Début
   Lire(NOMBR1, NOMBR2)
   Si NOMBR1 > NOMBR2
        Alors Ecrire(“le premier nombre est plus grand que le second”)
        Sinon Si NOMBR1 < NOMBR2
                 Alors Ecrire(“le premier nombre est plus petit que le second”)
                 Sinon Ecrire(“les deux nombres sont égaux”)
              Fin si
        Fin si
Fin

Codification (programmation en Visual Basic pour ACCESS)


      • Tests (jeux d’essai de validation de l'application)

NOMBR1 NOMBR2 Résultat
5 1,25 le premier nombre est plus grand que le second
0,158 1,25 le premier nombre est plus petit que le second
-7,45  -7,45 les deux nombres sont égaux

4. Sélecteur de cas
a. Forme
Il existe une seconde forme d'alternative (instruction conditionnelle) qui permet de traiter l'énumération de conditions en fonction des valeurs prises par une variable que l'on souhaite tester :

Selon cas VARIABLE
      Valeur1 : TraitementA
      Valeur2,Valeur3,Valeur4 : TraitementB
      Valeur5 à Valeur6 : TraitementC
      Sinon : TraitementD
Fin selon cas

Avec
- Le premier cas correspond à la condition : VARIABLE = Valeur1
- Le second cas correspond à la condition :
       VARIABLE = Valeur2 ou VARIABLE = Valeur3 ou VARIABLE = Valeur4
- Le troisième cas correspond à la condition :
      VARIABLE dans l’intervalle [Valeur5.. Valeur6]
- Sinon représente tous les cas non précédemment énoncés
b. Programmation

c. Illustration
Effectuer une opération sur deux nombres (NOMBR1 et NOMBR2) à partir de la saisie des signes +, -, * et / (OPER) donnera le code Visual Basic Application :

L'essentiel
Le constructeur de la programmation structurée : alternative permet de développer des applications informatiques assurant la gestion de choix.

L'alternative de base est la structure algorithmique :
si condition(s) alors traitement(s) sinon traitement(s) fin si

Une condition simple repose systématiquement sur la comparaison de deux éléments (variables ou constants) ; les opérateurs de comparaisons sont :
• l'égalité (=) et son opposé la différence (≠ ou <>)
• la supériorité (>) et son opposé l'infériorité ou égalité ( < ou <=)
• l'infériorité (<) et son opposé la supériorité ou égalité ( > ou >=)
Les conditions peuvent être composées par l'utilisation d'opérateurs logiques, tels que : Et, Ou, Non…

Programmation structurée : les alternatives 2/5 basé sur 3 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Systèmes d'information de gestion > Terminale STMG > Programmation structurée : les alternatives
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte