La réussite scolaire pour tous !

Cours de PFEG 2de - La production non marchande


Note par nos Maxinautes :  
Toute la production n’est pas destinée à être vendue sur le marché. Certains agents fournissent des services non marchands. 
1. Qu'est-ce que la production non marchande ?
a. Définition
La production non marchande n’est pas destinée à être vendue sur le marché, on la retrouve essentiellement sous forme de services. Ces services sont donc fournis gratuitement ou à un prix n’excèdent pas la moitié du coût de production de celui-ci. Ainsi on retrouve des services gratuits comme l’éducation ou la justice mais aussi l’inscription dans une bibliothèque municipale par exemple dont le coût est en grande partie pris en charge par la municipalité.
Parmi les services non marchands, on peut retrouver aussi la crèche pour les enfants ou les centres de loisirs municipaux par exemple.
b. Les agents qui fournissent des services non marchands
L’Etat est l’agent économique principal qui fournit des services non marchands. Parmi ces services on peut citer notamment :

• L’éducation : l’école publique, certaines formation à l’université sont gratuites ou ont un prix très inférieur à leur coût.
• La santé : les dépenses de santé sont en partie remboursées par le système de sécurité sociale.
• La justice, la police.
• Les services municipaux (mariage, carte d’identité…).
• Le pôle emploi qui accompagne les chômeurs dans leur recherche d’emploi.

Mais l’Etat n’est pas le seul à fournir ces services, certaines institutions à but non lucratif en produisent aussi. On peut prendre l’exemple des associations caritatives (restos du cœur, secours populaire…) qui aident certaines personnes gratuitement. Parmi ces services on peut trouver :

• Des aides financières pour payer les factures en retard, équiper les enfants pour la rentrée scolaire…
• La mise à disposition de biens pour un prix modique (épiceries solidaires, vêtements ou meubles d’occasion chez Emmaüs…).
Aide administrative pour faire des dossiers pour toucher des allocations, avoir un logement social….
Aide aux personnes sans abris (démarches administratives, foyers d’hébergement…).
2. Enjeux et limites
a. Pourquoi fournir des services non marchands ?
Ces services, fournis soit par l’Etat ou par certaines associations, servent avant tout à limiter les inégalités. En fournissant des services essentiels à tous sans tenir compte des revenus des individus, tout le monde peut accéder à un même niveau de prestations gratuitement. Ainsi l’éducation primaire et secondaire est largement assurée par l’Etat et le service proposé est d’égale qualité pour tous.

Certains établissements situés dans des zones plus défavorisées bénéficient même de moyens supplémentaires (Zones d’Education Prioritaires ZEP). Quand l’éducation est privatisée, les inégalités sont plus fortes comme c’est le cas aux Etats-Unis par exemple.
Les associations caritatives luttent elles principalement pour améliorer le sort des plus démunis.

Ces services non marchands permettent aussi de conserver un certain lien social. En effet les services fournis par l’Etat permettent de créer un lien symbolique puisque tout le monde a droit à certaines prestations mais aussi favorise les loisirs pour tous (bibliothèque, piscines ou encore centres de loisirs à des tarifs adaptés aux plus pauvres). Pour les personnes les plus démunies, les associations caritatives leur permettent dans certains cas d’éviter l’exclusion ou en tout de maintenir un certain lien social (permettre de se loger ou de manger).
b. Les limites
La production non marchande de l’Etat est remise en question, en effet cela coûte cher. Ces services sont financés par les prélèvements obligatoires (impôts, taxes et cotisations sociales) qui ont tendance à baisser (notamment les impôts du fait des réductions accordées depuis quelques années). Ainsi il devient plus difficile d’assurer leur financement.

L’Etat se désengage de certains secteurs (il y a une montée de l’éducation privée par exemple) et la baisse des financements se ressent sur la qualité (de plus en plus d’élèves dans les classes). Certains préconisent un désengagement plus fort au profit d’entreprises privées jugées plus efficaces (le pôle emploi confie une partie des chômeurs à des cabinets de recrutement privés).

La montée de la pauvreté et de l’exclusion rend difficile aussi le travail des associations caritatives, elles manquent de financements ou de bénévoles pour assurer leur action.
L'essentiel
La production de services non marchands est assurée essentiellement par l’Etat et certaines institutions à but non lucratif comme les associations caritatives.

Ces services sont financés par les prélèvements obligatoires en ce qui concerne les services publics.

Ces services jouent un rôle dans la limitation des inégalités mais aussi pour assurer le lien social. Malheureusement ils sont aujourd’hui en partie remis en cause notamment pour des questions de financements. 
Synthèse visuelle
La production non marchande 4/5 basé sur 30 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de PFEG > 2de > La production non marchande
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de PFEG > 2de > La production non marchande
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte