La réussite scolaire pour tous !

Cours de SES Terminale ES - Construire une dissertation 2 : élaboration du plan et rédaction


Note par nos Maxinautes :  
Avant de se lancer dans la construction d'un plan de dissertation et dans sa rédaction, il est primordial de bien intégrér et maîtriser le travail de préparation traité dans la fiche précédente Construction d'une dissertation 1 : objectifs et travail de préparation. Ce travail de préparation consiste tout d'abord à bien cerner les critères d'évaluation et ce qui est demandé à l'élève puis en l'analyse du sujet et l'exploitation des documents, et enfin en la recherche de l'argumentation. Une bonne dissertation réside dans un bon travail de préparation.

1. L'élaboration du plan de dissertation
L'élaboration du plan est l'étape décisive de l'épreuve de dissertation ; elle apparaît souvent être, pour l'élève, un « saut périlleux » mais ce saut n'est nullement périlleux si le plan s'appuie sur une problématique ferme.

a. La recherche de la problématique
La recherche – et la formulation – d'une problématique est l'une des phases essentielles de votre devoir. Il faut ici déterminer un axe de réflexion, un fil conducteur, qui structure votre argumentation. À cette fin, il vous faut considérer le sujet comme une énigme. Interrogez-vous ainsi : pourquoi me pose-t-on cette question ? En quoi cet objet d'étude est-il important ? Pourquoi la réponse ne va-t-elle pas de soi ? ...

En fait, la problématique est la manière dont vous concevez le sujet posé, c'est votre lecture personnelle du sujet, votre « angle d'attaque » du sujet. Si, pour vous-même, la problématique est claire et « évidente » (elle correspond en réalité à votre propre fonctionnement intellectuel), sachez qu'elle est, pour votre lecteur, un « dépaysement » ; ainsi, vous devez bien prendre soin d'expliquer la problématique, de justifier vos positions, et surtout, soyez convaincant ici, sans laisser planer le moindre doute sur vos intentions.
b. La construction du plan
Le plan s'inscrit dans la continuité de la problématique ; il en est l'expression synthétique.
En effet, à partir d'un ensemble d'idées, de faits, d'arguments tirés tant de l'analyse des documents que de votre réflexion personnelle, vous avez élaboré une problématique. Désormais, vous devez intégrer tous ces éléments de manière structurée.

Plus précisément, construire un plan détaillé c'est :

déterminer une logique d'ensemble, un développement organisé en deux (plus rarement trois) grandes parties, ainsi que la transition entre ces parties ;

déterminer des sous-parties afin de structurer chaque point de votre développement ; 

visualiser le plan en retenant des titres de parties et de sous-parties ; choisissez des intitulés qui énoncent une idée, et gardez toujours à l'esprit ce que vous voulez démontrer dans chaque partie et chaque sous-partie ; 

déterminer les deux ou trois paragraphes de chacune des sous-parties ; dans chaque paragraphe, vous devez développer une idée essentielle illustrée par un exemple pertinent. Il est inutile de multiplier les exemples mais il est en revanche impératif d'être précis dans vos références (à tel ou tel document, à tel ou tel élément théorique, à tel ou tel auteur...).

À ce stade, vous êtes prêt à la rédaction de votre dissertation.

5. La rédaction de la dissertation
Cette phase rédactionnelle n'est pas l'étape la plus complexe de l'épreuve de dissertation, le travail préalable ayant permis de disposer d'un plan très détaillé. Désormais, à vos plumes !

D'un point de vue formel, il est important de rappeler qu'une dissertation se compose de trois « blocs » : l'introduction, le développement et la conclusion. Chacun joue un rôle bien précis dans l'ensemble :

l'introduction : c'est votre premier contact avec votre lecteur ; soyez donc très clair, convaincant, précis. Veillez à ne pas donner d'emblée une mauvaise impression sur votre prestation écrite.

L'introduction se structure autour de trois éléments qui doivent impérativement figurer :

- une présentation du sujet, composée d'un historique du sujet, d'une actualité du sujet, d'une définition des mots clés et de son intérêt ;

- une problématique : c'est le « cœur » de votre introduction ; c'est ici que vous justifiez votre approche personnelle du sujet ;

- un plan : l'annonce du plan découle de la problématique ; ne présentez donc ici que les deux (voire trois) grandes parties de votre devoir.

le développement : lors de votre rédaction, à partir du plan détaillé, faites apparaître la structure de votre argumentation.

Pour cela :

- titrez vos parties et vos sous-parties. Attention, soignez ces titres car ce sont eux qui permettent au lecteur de comprendre instantanément la construction de votre raisonnement ; 

- faites apparaître visuellement le plan par des sauts de ligne : deux ou trois entre chaque grande partie, une entre chaque sous-partie, ce qui permet de les découper en paragraphes bien distincts. Allez, de plus, à la ligne quand vous changez de paragraphe et écrivez la première ligne en retrait ; 

-  rédigez un paragraphe d'une façon cohérente en respectant la consigne : une idée par paragraphe. Pour chaque paragraphe, vous devez aussi être très attentif à le relier au paragraphe précédent par un mot de transition correctement choisi, à présenter l'argument général, à l'illustrer par un exemple et, enfin, à conclure sur l'apport de cet argument pour le traitement du sujet ;

- faites le point sur l'état d'avancement de votre démonstration, en rédigeant des conclusions partielles à la fin de chaque sous-partie.
Ainsi, une bonne dissertation est bien « balancée », avec des parties et des sous-parties équilibrées en importance.

la conclusion : là encore, elle ne doit pas être négligée car c'est la dernière partie de votre devoir lue par le correcteur ; en outre, elle doit montrer que vous avez compris et traité le sujet.

La conclusion comprend deux parties :

- la première apporte une réponse au sujet ; elle reprend les grandes étapes de votre démonstration, et ne doit pas proposer de nouveaux arguments,

- la seconde est une ouverture du sujet ; elle suggère une autre problématique prolongeant la réflexion : problématique possible au départ mais que vous avez éliminée parce qu'elle ne vous paraissait pas centrale, ou bien question ayant émergé au cours de votre développement et qui permettrait de compléter l'analyse du sujet, ou bien encore relativisation de la question posée.
Construire une dissertation 2 : élaboration du plan et rédaction 4/5 basé sur 36 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SES > Terminale ES > Construire une dissertation 2 : élaboration du plan et rédaction
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SES > Terminale ES > Construire une dissertation 2 : élaboration du plan et rédaction
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte