La réussite scolaire pour tous !

Cours de Education civique 5e - Responsabilité collective et individuelle dans la réduction des inégalités


Note par nos Maxinautes :  
Les inégalités et les discriminations sont combattues par des actions qui engagent les citoyens individuellement et collectivement, que ce soit grâce à des actions publiques ou privées. Encore aujourd’hui, de nombreuses inégalités font l’objet d’une lutte quotidienne.
1. S’engager contre les inégalités
a. Des luttes continues
Depuis la Révolution française et la proclamation de l’égalité comme principe fondamental de la République, toute personne est proclamée égale devant la loi. Mais dans la pratique, de nombreux combats et débats ont été et sont encore nécessaires pour réduire les inégalités.

Les acteurs de ces luttes sont à la fois des acteurs individuels et des acteurs politiques ou sociaux. L’ensemble de ces luttes peut parfois déboucher sur une loi votée par le Parlement. Mais même alors, ces droits nécessitent de nouveaux combats pour être pleinement appliqués. C’est là le rôle des syndicats, des associations, des partis politiques. Le débat est donc omniprésent.
b. Les actions publiques
Les actions publiques pour réduire les inégalités sont menées par l’État. Une de ses missions est en effet la protection des individus et, à ce titre, il doit s’assurer de la bonne insertion des personnes en difficultés et/ou victimes de discriminations.

Ces actions publiques sont menées tant à l’échelle nationale que locale, par le biais des collectivités territoriales qui sont les représentants de l’État dans les régions, les départements, les communes. C’est à elles que revient la tâche de faire appliquer les démarches, notamment en matière d’aide sociale, organisées par l’État.
c. Les actions privées
Les citoyens s’engagent également de manière individuelle. Cette lutte menée contre les inégalités peut prendre des formes et des ampleurs variées. Cela peut aller de la simple entraide de voisinage à la tenue d’associations, souvent pour lutter contre un problème plus ciblé. Le don d’argent ou de son temps pour le soutien d’une cause fait donc pleinement partie du genre d’actions privées qu’il est possible de mener.
2. Exemples d’actions contre les inégalités
a. La question de l’égalité homme-femme
Dans une société qui revendique ouvertement l’égalité des droits, la place des femmes est souvent critiquée. En effet, les femmes ont toujours dû lutter pour acquérir les mêmes droits politiques et sociaux que les hommes.

En 1791, Olympe de Gouges est la première à rédiger une Déclaration des droits de la femme en réponse à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Le droit de vote des femmes n’est accordé qu’en 1944. Encore aujourd’hui en politique par exemple, la parité, c’est-à-dire l’égalité de représentation des hommes et des femmes, est loin d’être réelle.

Bien plus, le champ du combat se situe également dans les mentalités, puisqu’il s’agit aussi de faire évoluer la place que l’on entend attribuer à la femme dans la société. De nombreux préjugés subsistent même si les rôles ont évolué depuis plusieurs décennies.
b. Apporter une aide alimentaire : les Restos du cœur
Un des grands combats du siècle mené en France est celui de l’aide alimentaire, apportée notamment par l’association des Restos du cœur. Leur action consiste à récolter des fonds et de la nourriture pour offrir repas et soutiens aux plus démunis.

Composée de bénévoles, cette association dispose de locaux dans toute la France et offre gratuitement à plus de 40 000 personnes, l’hiver mais aussi le reste de l’année, des paniers-repas équilibrés, des repas chauds, une aide spécifique pour les bébés.
c. L’égalité devant les soins
À côté de l’aide alimentaire, de l’action contre le mal-logement, de la lutte contre les discriminations, une des grandes actions menées par les services publics est d’offrir à tous un même accès aux soins. Cette mission est menée par les hôpitaux publics qui proposent soins, accueil social, enseignement et recherche.

On parle ici de service public car ces établissements, pris en charge par l’État, sont financés par les citoyens (impôts, cotisations sociales), et car ils dispensent un égal accès aux soins pour tous, sans aucune discrimination.
L'essentiel
Depuis la Révolution française, la lutte contre les inégalités fait l'objet d'une attention particulière. La grande partie des droits actuels des citoyens a été acquis dans la lutte ou par les débats. De nos jours, de grandes inégalités subsistent encore. Pour y remédier, des solutions sont apportées par des acteurs privés (individus, associations, syndicats) mais aussi publics (service public...).
Responsabilité collective et individuelle dans la réduction des inégalités 4/5 basé sur 36 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Education civique > 5e > Responsabilité collective et individuelle dans la réduction des inégalités
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Education civique > 5e > Responsabilité collective et individuelle dans la réduction des inégalités
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte