La réussite scolaire pour tous !

Cours de Français 5e - Le vocabulaire des genres littéraires


Note par nos Maxinautes :  
Objectifs :
Découvrir le vocabulaire des genres littéraires ; le réutiliser, se l’approprier.
La notion de genre littéraire varie selon les époques (de l’antiquité avec Platon et Aristote jusque dans ton manuel de collégien…), et selon les auteurs. Les catégories et critères ont beaucoup varié au fil de l’histoire littéraire.
Alors, retenons les critères qui distinguent le genre narratif, le genre poétique et le genre théâtral qui se distinguent nettement les uns des autres.
1. Le genre narratif
Le genre narratif a pour but de raconter une série d’événements ou d’épisodes, qu’ils soient réels ou fictifs (inventés).

Au discours narratif, se mêle le discours descriptif pour brosser le portrait d’un personnage, donner à voir le cadre d’une action, attirer l’attention sur des objets précis… Les descriptions peuvent être réalistes et documentées (par exemple : les récits de voyage) ou aider à la fantaisie d’un récit imaginaire.


On distingue :

Le roman : récit long mélangeant le réel et la fiction, présentant des personnages dans le milieu où ils vivent et évoluent.

La nouvelle : récit bref, qui mélange réalisme et fantastique, qui présente peu de personnages dans une intrigue menée rapidement vers sa chute (fin).

Le conte : récit bref, qui mélange réalité et merveilleux (féerie, magie) et qui présente souvent une morale, comme la fable, en poésie.

Lexique :

- narrer : raconter.
- narrateur : celui qui raconte.
- narration : récit, histoire.
- schéma narratif : plan ou structure que suit la narration (situation initiale, élément perturbateur, péripéties, élément réparateur, situation finale).
- fiction : invention, histoire inventée.
- réalisme : le fait de faire vrai, d’être proche de la réalité.
2. Le genre théâtral ou dramatique
Le genre théâtral a pour but de représenter ou mimer (imiter) l’action, le déroulement de la vie.
Le langage dramatique imite l’oral, l’acteur incarne un personnage qu’il joue sur scène.
On distingue :

La tragédie : pièce qui suscite la crainte et la pitié, qui met en scène des personnages nobles dont le destin est malmené et qui s’appuie souvent sur des légendes issues de la mythologie.

La comédie : pièce qui suscite le rire, qui met en scène des personnages plus ordinaires et qui entraîne souvent une réflexion morale sur les défauts des hommes.

Le drame : pièce mêlant des éléments tragiques et comiques.

Lexique :

- Le dramaturge : auteur de pièces de théâtre.
- Le metteur en scène : il régit la mise en scène, le jeu des acteurs.
- Le comédien : acteur incarnant un personnage.
- Les didascalies : les indications souvent en italique qui guident les acteurs, précisant le nom du personnage, le geste à jouer, le ton sur lequel dire le texte…
- Les actes : sont les parties de la pièce, les temps fort autour desquels progresse l’intrigue.
- Les scènes : sont des divisions des actes, annonçant la sortie et/ou la venue d’un autre personnage sur scène.
- L’intrigue : est l’action se déroulant sur scène, l’histoire vécue par les personnages.
- Le nœud de l’action : est l’élément perturbateur de l’intrigue qui tend à se résoudre au fil des scènes.
- La scène d’exposition : est la première scène dévoilant les personnages, le nœud de l’intrigue.
- Le dénouement : la fin et la résolution des difficultés.

3. Le genre poétique
Le genre poétique a pour but l’expression particulière d’un sentiment, d’un événement, la description d’un lieu… sous forme de vers ou d’images suggestives.
On parle d’inspiration en matière de poésie, une inspiration qui guide l’expression intime, qui cherche l’expression artistique parfaite ou la beauté des mots, le choc des images…
On distingue :

Les poésies à forme fixe : elles sont en vers de longueur fixe (par exemple : les alexandrins de douze syllabes, les octosyllabes de huit…) regroupées en strophes (par exemple : le sonnet a deux strophes de quatre vers, puis deux strophes de trois vers).

Les poésies libres : elles peuvent être en vers libres (aucune contrainte du compte des syllabes ou de la qualité des rimes) ou en prose (par exemple : les poèmes en prose sont des paragraphes poétiques sans vers ni rimes, dont la poésie relève des images et sonorités.)

Lexique :


- pied : syllabe en poésie qui compose le vers.
- vers : ligne de poésie qui se termine par une rime.
- rime : répétition de sons identiques en fin de deux ou plusieurs vers.
- strophe : paragraphe poétique qui regroupe plusieurs vers.
- métaphore : image poétique associant deux réalités comparées implicitement (« tes yeux sont des soleils »)
- allitération : répétition de plusieurs consonnes identiques dans un vers qui crée une musicalité, suggère un bruit… (« Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes » Racine)
- assonance : répétition de plusieurs voyelles identiques dans un vers qui crée une musicalité, suggère un bruit… (« Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage » Marbeuf)
L'essentiel
Des caractéristiques très nettes permettent de distinguer les genres entre eux.
Cependant, les frontières sont perméables : un récit peut être poétique ; un dialogue théâtral peut narrer un fait antérieur. La fable, par exemple mêle la forme poétique au genre narratif.
Le vocabulaire des genres littéraires 4/5 basé sur 65 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > 5e > Le vocabulaire des genres littéraires
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > 5e > Le vocabulaire des genres littéraires
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte