La réussite scolaire pour tous !

Cours de Allemand 1re L - Les marques de cas des substantifs


Note par nos Maxinautes :  
Objectif
Savoir utiliser les marques de cas des substantifs allemands (nominatif, accusatif, datif, génitif) au singulier et au pluriel.

Pour utiliser les cas correctement et avec plus de facilité, il est nécessaire de bien comprendre les fonctions du groupe nominal dans la phrase. En allemand, il y a quatre cas, correspondant à des fonctions bien précises du groupe nominal.

Les marques de cas des articles définis


Les marques de cas des articles indéfinis

Attention !
• Les articles indéfinis prennent les marques des cas, sauf au nominatif masculin et neutre et à l’accusatif neutre.
• Il n’y a pas d’article indéfini pluriel en allemand !
1. Le nominatif
C’est le cas du sujet et de l’attribut.
a. Le nominatif masculin (der / ein)
Beispiele
(sujet)
Der Mann auf diesem Foto ist mein Vater.
L’homme sur cette photo est mon père.
(attribut)
Peter ist ein Freund meiner Schwester.
Peter est un copain de ma sœur.
b. Le nominatif féminin (die /eine)
Beispiele
(sujet)
Eine Deutschlehrerin bei uns heißt Helena Weinberger.
Une prof d’allemand chez nous s’appelle Helena Weinberger.
(attribut)
Sie war vor 20 Jahren die Lehrerin meines Vaters.
Il y a 20 ans, elle était la prof de mon père.
c. Le nominatif neutre (das /ein)
Beispiele
(sujet)
Ein Wörterbuch liegt auf dem Schreibtisch.
Un dictionnaire est sur le bureau.
(attribut)
Meine Lieblingsspeise ist das Sauerkraut.
Mon plat préféré est la choucroute.
d. Le nominatif pluriel (die / ø)
Beispiele
(sujet)
Die Eltern haben nicht immer recht.
Les parents n’ont pas toujours raison. 
(attribut)
Tom und Julia sind die Kinder meiner Kusine.
Tom et Julia sont les enfants de ma cousine.
2. L’accusatif
C’est le cas du complément d’objet direct, utilisé aussi après certaines prépositions.
a. L’accusatif masculin (den /einen)
Beispiele
Siehst du einen Feuerwehrmann auf dem Foto? Es ist mein Vater.
Tu vois un pompier sur la photo ? C’est mon père.

Ich habe die Zeitschriften auf den Tisch gelegt.
J’ai mis les magazines sur la table.
b. L’accusatif féminin (die /eine)
Beispiele
Der Held dieses Romans liebt eine Tochter des Gouverneurs.
Le héros de ce roman aime une fille du gouverneur.

Wie glücklich wären wir ohne die Vergangenheit!
Comme nous serions heureux sans le passé !
c. L’accusatif neutre (das /ein)
Beispiele
Wir backen selber das Brot hier.
Nous faisons nous-mêmes le pain, ici.

Sie kümmert sich allein um ein Kind.
Elle s’occupe seule d’un enfant.
d. L’accusatif pluriel (die / ø)
Beispiele
Wo hast du die Schlüssel versteckt?
Où as-tu caché les clefs ?

Dieser Film ist zu gewagt für Kinder.
Ce film est trop osé pour des enfants (ou : pour les enfants).
3. Le datif
C’est le cas du complément d’attribution, utilisé aussi après certaines prépositions.
a. Le datif masculin (dem /einem)
Beispiele
Sie hat einem Fußballer einen Kuss gegeben!
Elle a embrassé un footballeur ! (Elle a fait la bise à un footballeur !)

Ich habe schon mit dem Direktor darüber gesprochen.
J’en ai déjà parlé au directeur.
b. Le datif féminin (der /einer)
Beispiele
Was wollen wir der Tante Birgit
zu Weihnachten schenken?
Qu'allons-nous offrir à Tante Birgit pour Noël ?

Ja, deine Bücher liegen auf einer Kommode!
Oui, tes livres sont sur une commode!
c. Le datif neutre (dem /einem)
Beispiele
Die Mutter gibt dem Baby einen Gute-Nacht-Kuss.
La mère vient embrasser l’enfant (avant qu’il ne s’endorme).

Wir wohnen bei Manfred, einem Freund meiner Eltern.
Nous habitons chez Manfred, un ami de mes parents.
d. Le datif pluriel (den / ø …n)
Beispiele
Sagen Sie den Schülern, dass heute die Sportstunde ausfällt!
Dites aux élèves que le cours de sport est annulé aujourd’hui !

Darüber spricht man nicht vor Kindern!
On ne parle pas de cela devant des enfants !
4. Le génitif
C’est le cas du complément du nom, utilisé aussi après certaines prépositions.
a. Le génitif masculin (des /eines(e)s)
Beispiele
Der Mörder eines deutschen Geschäftsmanns in Venedig wurde gestern in Berlin verhaftet
.
L'assassin d'un commerçant allemand à Venise a été arrêté à Berlin hier. 

Jenseits des Ozeans liegt Amerika.
De l’autre côté de l’océan, il y a l’Amérique.
b. Le génitif féminin (der /einer)
Beispiele
Der Mann einer Lehrerin von mir ist ein berühmter Politiker.
Le mari d’une de mes profs est un homme politique célèbre.

Wegen der Hitze bleiben wir heute nachmittag zu Hause.
A cause de la chaleur, nous restons à la maison cet après-midi.
c. Le génitif neutre (des /eines(e)s)
Beispiele
Viele Lehrer des Gymnasiums streiken seit einer Woche.
De nombreux professeurs du lycée sont en grève depuis une semaine.

Während eines Schuljahres sprechen wir viele Themen an.
Pendant une année scolaire, nous abordons de nombreux thèmes.
d. Le génitif pluriel (der / ø)
Beispiele
Zur Zeit der Gallier sah Europa völlig anders aus.
A l’époque des Gaulois, l’Europe était complètement différente.

Der Präsident fliegt anläßlich der olympischen Spiele nach China.
A l’occasion des jeux olympiques, le président part en Chine (en avion).


Repères

Attention de ne pas confondre :
der (nominatif masculin) : der Mann (l'homme)
• der (datif féminin) : Er gibt der Frau einen Kuss. (Il embrasse la femme.)
• der (génitif féminin) : Der Hut der Frau (le chapeau de la femme)
• der (génitif pluriel) : Das Zimmer der Kinder (la chambre des enfants)

ni : 
den (accusatif masculin) : Siehst du den Mann da? (Vois-tu l'homme, là ?)
• den (datif pluriel) : Sie gibt den Kindern einen Kuss. (Elle embrasse les enfants.)
5. Masculins faibles, mixtes et adjectifs substantivés
a. Masculins faibles
Certains masculins sont dits « faibles », car ils prennent à l’accusatif, au datif et au génitif singulier la marque faible -(e)n.

Les plus courants sont :
der Mensch (l’être humain),
der Junge (le garçon),
der Herr (le monsieur),
der Soldat (le soldat),
der Student (l’étudiant),
der Assistent (l’assistant),
der Journalist (le journaliste),
der Tourist (le touriste),
der Franzose (le Français),
der Held (le héros)…

Beispiele
Schau’ den Jungen dort! (Regarde le garçon là-bas !) 
Ich spreche mit einem Journalisten. (Je parle avec un journaliste.)
Das Leben eines Menschen ist hart. (La vie d’un être humain est dure.)
b. Masculins mixtes
Certains masculins sont dits « mixtes », car ils prennent à l’accusatif et au datif singulier la marque faible -(e)n, à laquelle s’ajoute au génitif singulier la marque forte -s.

Les plus courants sont :
der Name (le nom),
der Gedanke (la pensée),
der Glaube (la croyance, la foi),
der Wille (la volonté),
der Friede (la paix)…

Beispiele
Die Wege des Willens, des Glaubens, des Friedens...
Les chemins de la volonté, de la foi, de la paix...

Repère

Le substantif neutre das Herz (le cœur) fonctionne sur le même modèle que ces masculins mixtes :
> das Herz (nom.) ; das Herz (acc.) ; dem Herzen (datif) ; des Herzens (génitif).

Beispiel
Die Wege des Herzens sind unergründlich.
Les chemins du cœur sont insondables.
c. Adjectifs substantivés
Les adjectifs allemands peuvent être substantivés, c’est-à-dire qu’on les emploie comme des substantifs. Ils sont alors déclinés comme des adjectifs épithètes et employés au masculin, féminin ou neutre.

On les forme ainsi :
krank -> der Kranke (le malade),
alt -> die Alte (la vieille femme),
schön -> das Schöne (le beau, concept phil.)
erhaben -> das Erhabene (le sublime),
neu -> der Neue (le nouveau), …

Beispiele
Ich sehe nur das Schöne
im Leben. (acc. neutre)
Je ne vois que le beau dans la vie.

Das Fieber des Kranken steigt.
La fièvre du malade augmente.


L’essentiel

Cas Masculin Féminin Neutre Pluriel
Nominatif
Accusatif
Datif
Génitif
der / ein Mann
den / einen Mann
dem / einem Mann
des / eines Mannes
die / eine Frau
die / eine Frau
der / einer Frau
der / einer Frau
das / ein Kind
das / ein Kind
dem / einem Kind
des / eines Kindes
die / ø Kinder
die / ø Kinder
den / ø Kindern
der / ø Kinder

Les masculins faibles prennent la marque faible -(e)n à l’accusatif, au datif et au génitif :
-> den Menschen, dem Menschen, des Menschen (l’être humain)

Les masculins mixtes se déclinent comme les masculins faibles, sauf qu'on ajoute la marque forte -s au génitif singulier :
-> den Gedanken, dem Gedanken, des Gedankens (la pensée)

Les adjectifs substantivés fonctionnent comme l’adjectif épithète (nominatif, accusatif, datif, génitif) :
-> der Kranke, den Kranken, dem Kranken, des Kranken (le malade)
-> die Kranke, die Kranke, der Kranken, der Kranken (la malade)
-> die Kranken, die Kranken, den Kranken, der Kranken (les malades)
Les marques de cas des substantifs 4/5 basé sur 7 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Allemand > 1re L > Les marques de cas des substantifs
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Allemand > 1re L > Les marques de cas des substantifs
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte