La réussite scolaire pour tous !

Cours de SVT 4e - Nerfs sensitifs et nerfs moteurs


Note par nos Maxinautes :  
Objectif
Un mouvement peut répondre à une stimulation extérieure, reçue par un organe sensoriel : le récepteur.
Le message nerveux sensitif correspondant est transmis aux centres nerveux (cerveau et moelle épinière) par un nerf sensitif.
Les messages nerveux moteurs sont élaborés et transmis par les centres nerveux et les nerfs moteurs jusqu’aux muscles, les effecteurs du mouvement.
Les organes sensoriels et organes effecteurs (muscles) sont reliés entre eux par le système nerveux qui véhicule des informations entre ces organes.
Comment des organes sensoriels stimulés transmettent-ils une information aux muscles devant effectuer le mouvement ?
1. Les nerfs sensitifs
Expérience : « réaction de fuite d’une grenouille »
Lorsque le système nerveux d’une grenouille fonctionne, celle-ci s’enfuit à l’approche d’une personne car elle est effrayée.
On suppose que le danger n’est représenté que par la silhouette de la personne, il n’y a aucun bruit à son approche.

Expérience Résultats observés
Grenouille saine (= témoin). Effrayée, la grenouille s'enfuit, elle saute.
Grenouille avec nerf optique sectionné. Pas effrayée, la grenouille ne s'enfuit pas, ne saute pas.

Observations :

Dans l’expérience témoin, le système nerveux de la grenouille est intact : son œil, organe sensoriel, capte la stimulation (silhouette). En effet, la taille de son œil augmente, on dit qu’il se dilate. En réponse à la stimulation captée, la grenouille s’enfuit.
Lorsque le nerf optique est sectionné, on constate que la grenouille n’est pas effrayée : ses yeux ne se dilatent pas. En conséquence, elle ne saute pas, bien que les muscles de ses pattes arrière soient intacts.

Conclusion :

On peut donc en conclure que lorsque le nerf optique est sectionné, la grenouille n’a plus aucune perception. Aucune information ne circule donc dans ce nerf (jusqu’aux centres nerveux qui ne peuvent donc pas envoyer d’ordre d’action aux organes effecteurs).
Les messages nerveux qui circulent dans un nerf tel que le nerf optique sont liés à une perception : on dit que ce sont des messages nerveux sensitifs.
Ainsi, le nerf optique véhicule des messages nerveux sensitifs : c’est un nerf sensitif.

Exemple :
Des examens sont pratiqués chez une personne devenue aveugle et montrent que ses yeux sont en parfait état. Pourtant, cette personne est incapable de voir. Grâce à un scanner, les médecins ont observé la présence d’une tumeur (= ensemble de cellules qui se divisent anormalement) sur les deux nerfs optiques.

On sait donc que les yeux seraient capables de capter une stimulation de l’environnement mais aucune image ne se forme. On peut supposer que la tumeur touchant les deux nerfs optiques empêche la circulation des messages nerveux jusqu’au cerveau, qui ne peut donc pas former les images. Il n’y a plus aucune perception de la lumière à cause de cette tumeur.

Le nerf optique est donc un nerf sensitif dans lequel circulent des messages nerveux sensitifs.
2. Les nerfs moteurs
Expérience : « réaction de fuite d’une grenouille »
Lorsque le système nerveux d’une grenouille fonctionne, celle-ci s’enfuit à l’approche d’une personne car elle est effrayée.
On suppose que le danger n’est représenté que par la silhouette de la personne, il n’y a aucun bruit à son approche.

Expérience Résultats observés
Grenouille saine (= témoin) Effrayée, la grenouille s’enfuit, elle saute.
Grenouille avec nerf sciatique sectionné Effrayée, la grenouille ne s’enfuit pas, elle ne saute pas.

Observations :

Dans l’expérience témoin, le système nerveux de la grenouille est intact : son œil, organe sensoriel, capte la stimulation (silhouette). En effet, la taille de son œil augmente, on dit qu’il se dilate. En réponse à la stimulation captée, les muscles de ses cuisses se contractent : la grenouille s’enfuit.
Lorsque le nerf de la cuisse (= nerf sciatique) est sectionné, on constate que l’œil de la grenouille se dilate : la stimulation (= silhouette) est donc bien captée. Cependant, bien qu’elle soit effrayée, la grenouille ne saute pas : aucun mouvement de fuite n’est observé bien que ses muscles soient intacts, tout comme ses centres nerveux.

Conclusion :

On peut donc en conclure que lorsque le nerf sciatique est coupé, la grenouille est incapable de faire un mouvement avec ses pattes arrière. Aucune information ne circule donc dans ce nerf (bien que ses centres nerveux aient reçu le message venant de l’œil et envoient un ordre d’action aux organes effecteurs).
L'essentiel
Il existe deux types de nerfs dans le système nerveux :
- Les nerfs sensitifs qui transmettent des messages nerveux sensitifs entre un organe sensoriel et un centre nerveux. Ils sont directement liés à la perception de l’environnement.
- Les nerfs moteurs qui transmettent des messages nerveux moteurs entre un centre nerveux et un organe effecteur. Ce sont eux qui envoient les messages permettant de faire des actions, des mouvements.

La commande du mouvement est assurée par le système nerveux qui met en relation les organes récepteurs et les organes effecteurs. Elle peut être schématisée ainsi :

Nerfs sensitifs et nerfs moteurs 4/5 basé sur 222 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SVT > 4e > Nerfs sensitifs et nerfs moteurs
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SVT > 4e > Nerfs sensitifs et nerfs moteurs
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte