La réussite scolaire pour tous !

Cours de Français Premières - Prendre des notes


Note par nos Maxinautes :  
Objectif : Mieux maîtriser la prise de notes et en mesurer l'impact sur l'apprentissage et la mémorisation.
1. Définition
a. A quoi sert la prise de notes ?
La prise de notes sert à garder une trace écrite d’une intervention orale, d’un cours, ou d’une recherche personnelle.
Elle permet de noter, bien plus rapidement que sous la dictée, les informations nécessaires.
Son objectif est la mémorisation : elle permet de retenir l’essentiel d’un cours par exemple.
b. Qu’est-ce que la prise de notes ?
Prendre des notes, ce n’est pas tout noter, c’est-à-dire recopier un article de dictionnaire, retranscrire tout ce que dit un professeur, etc. Au contraire, c’est noter le plus important, l’essentiel, c’est-à-dire les grandes lignes du cours, les mots-clés, les éléments qui sont pertinents.

Il s’agit donc en quelque sorte de faire une sélection, un tri. Ainsi, il faut laisser de côté les détails ou exemples donnés par le professeur, les digressions, c’est-à-dire tout ce qui apparaît inutile et/ou hors sujet.
2. Les règles à respecter
a. Etre attentif
La qualité de la prise de notes repose sur le degré d’attention en cours. Sans attention, on perd vite le fil du cours et une prise de notes précise et exhaustive devient alors impossible.

De plus, il ne faut jamais écrire sans comprendre : si un mot, une notion ne sont pas saisis immédiatement, il faut sans attendre demander au professeur de réexpliquer la chose et/ou lui demander d’écrire le mot qui pose problème au tableau.
b. Interpréter
Il ne faut pas vouloir retranscrire tout et ce tout de suite : il faut au contraire attendre que le professeur soit au bout de sa phrase avant d’écrire en quelques mots l’essentiel. D’ailleurs en général le professeur répète la même idée dans des termes différents mais très proches, ce qui laisse le temps de prendre en notes ce qui est indispensable.

De plus, rien n’oblige à noter les termes exacts utilisés par le professeur : il est nécessaire d’interpréter, de traduire avec ses propres termes ce qu’on entend ou ce qu’on lit.
 
La prise de notes n’est pas un recopiage mais une interprétation efficace, d’où l’importance de bien comprendre ce qui est dit.
c. Etre clair et précis
Les notes doivent être clairement écrites et compréhensibles pour tout lecteur. Il ne s’agit donc ni d’inventer un code cabalistique, ni de faire un brouillon que l’on recopiera ensuite...

Il faut pouvoir relire facilement les notes et les comprendre… car c’est sur ces cours pris en notes que l’apprentissage et la mémorisation se feront.
Les notes doivent tout de même être assez précises : il ne faut pas se contenter de copier les grands titres, souvent marqués au tableau lors d’un cours.
3. La méthode
a. Abréger et supprimer
Pour prendre des notes et ainsi aller vite, il faut utiliser des abréviations. Il existe un certain nombre d’abréviations couramment utilisées qui répondent à certaines techniques : soit on supprime les voyelles, soit on abrège la fin du mot.
 
En voici quelques unes :

- cad = c’est-à-dire ;
- cpdt = cependant ;
- nb = nombre ;
- tt = tout ;
- pb = problème ;
- tjrs = toujours...

Attention, abréger n’est pas incompatible avec l’orthographe : il faut prendre l’habitude d’accorder les verbes et les noms… et ne pas prendre celle, très mauvaise, d’écrire phonétiquement comme dans les mini-messages téléphoniques !

Pour aller plus vite, on peut aussi supprimer certains mots secondaires et qui ne nuisent pas à la cohérence de la phrase et du sens : par exemple les articles et/ou certaines prépositions.
b. Utiliser des symboles
Pour prendre des notes, on peut utiliser des signes mathématiques, des symboles ou des lettres grecques.
 
En voici quelques exemples :

- Lettres grecques :
φ pour philosophie ; θ pour théâtre, ψ pour psychologie…
 
- Signes mathématiques :
pour marquer la différence ; = pour marquer l'égalité ; qui signifie environ ; + pour marquer l’addition ; pour marquer l’appartenance ; Ï pour marquer la non appartenance…
 
- Symboles :
§ pour paragraphe ; & pour et ; pour marquer la conséquence ; pour marquer l’augmentation…
c. Disposer
La qualité de la prise de notes dépend aussi de sa disposition, c’est-à-dire de sa mise en page.   La clarté sera renforcée par la présence de titres, de sauts de ligne, etc. Il faut que votre page de notes soit lisible et aérée. Pour ce faire, il faut prendre l’habitude de :   - numéroter ses feuilles,
- mettre en valeur bien distinctement le titre du cours (lettres capitales, soulignées, encadrées, surlignées, colorées…),
- sauter des lignes entre les différentes parties du cours,
- aller à la ligne et faire des alinéas quand est développée une nouvelle idée,
- utiliser des numéros ou des puces pour hiérarchiser les informations (pour les grandes parties : I puis II, etc ; pour les sous parties : 1 puis 2, etc ; ensuite les *, °, ou tirets sont pratiques pour marquer les différentes idées).
L’essentiel

Pour bien prendre des notes il faut être attentif ; ne pas chercher à tout noter ; trier et interpréter les informations qui sont données ; utiliser abréviations, symboles et signes ; et hiérarchiser les informations.

Prendre des notes 5/5 basé sur 64 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > Premières > Prendre des notes
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte