La réussite scolaire pour tous !

Cours de Français 4e - Ecrire un résumé


Note par nos Maxinautes :  
Objectifs :
Connaître la méthodologie du résumé, suivre les conseils d'une condensation de texte efficace.
Condenser un récit ou un texte en quelques mots est utile pour rapporter un récit long à restituer en entier, faire le compte-rendu efficace d’une communication, réduire un passage moins intéressant d’un livre ou au contraire en extraire l’essentiel.
Résumer un texte c’est reproduire en abrégé ce que l’auteur a voulu dire en moins de mots mais en respectant scrupuleusement la version originale.

1. Repérer l'essentiel
Le thème ou le sujet doit être identifié d’emblée pour éviter toute parenthèse inutile

Exemples :
- Pour un texte narratif → Que se passe-t-il d’essentiel ?
- Pour un texte informatif → Quelle information principale donne le texte ?
- Pour un texte argumentatif → Quelle idée soutient l’auteur ?
- Pour le compte rendu d’une communication → Quel est le plus important sujet abordé ?

Les moments essentiels peuvent être repérés
On peut souligner les moments clés (les points forts) et rayer les exemples ou descriptions inutiles. On obtiendra ainsi l’essentiel du texte qu’il faudra reformuler sans citer l’original. Un plan se dégagera alors qu’il faudra suivre durant la reformulation du résumé personnel. Le plan est souvent identifiable grâce aux connecteurs logiques
→ « tout d’abord, dans un second temps, pourtant, mais aussi, soudain, enfin, pour terminer… »

- Le résumé narratif. Dans la lecture du résumé, le lecteur doit savoir où et quand se passe l’action, qui parle, comment se déroule l’action et pourquoi…
Il suffit de suivre le schéma narratif en cinq étapes fondamentales qui constitue le cadre essentiel du récit :
la situation initiale
; l'élément perturbateur ou problème ; les péripéties (les plus pertinentes qui amènent à la fin) ; l'élément réparateur ou résolution du problème ; la situation finale.

- Le résumé informatif. Il reprend les idées du texte original dans le même ordre ou plan.

Le ton et le système d’énonciation
Le résumé doit être fidèle dans le système d’énonciation (respecter l’identité de celui qui parle ou raconte) ; et dans le ton (la dénonciation, l’humour, l’ironie).
2. Reformuler et éviter les pièges !
Le résumé suit l’ordre du texte original avec précision et fidélité, sans ajouter quoi que ce soit, sans employer les mêmes termes. Il faut alors reprendre les mots clés mais on peut leur substituer des synonymes ou des reprises pronominales.

Exemples :
Les élèves = étudiants = scolaires = ceux-ci = ces derniers = eux mêmes.
L’école = le collège = l’institution scolaire = les études = la classe.

Conseils

- Ne jamais émettre d’avis, de jugement ou d’idée personnelle.
Bannir par exemple : « selon moi / à mon avis, ainsi que je le pense… »

- Préférer la concision aux tournures trop longues.
Exemples :
éviter les tournures impersonnelles → « il est vrai / intéressant / remarquable / incroyable que…» ,
éviter les tournures présentatives et les reprises nominales à rallonge → « C’est précisément à cet homme que Ryan s’adresse » est plus long que « Il s’adresse à Ryan. »,
préférer « le jeune homme » à « ce tout jeune garçon encore imberbe qui n’avait encore rien connu de la vie et ne s’était confronté à aucune véritable épreuve ».
L'essentiel
Un résumé condense un contenu et tait les détails : c’est ce qu’on appelle une « ellipse »  : le fait de passer sous silence certains passages.
Ecrire un résumé 4/5 basé sur 169 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > 4e > Ecrire un résumé
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte