La réussite scolaire pour tous !

Cours de Français CE2 - Les types de phrases et la ponctuation


Note par nos Maxinautes :  
Qu'est-ce que la ponctuation ?
 

Poil de Carotte, qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité : « Mais, maman, j'ai peur aussi, moi. ».
Comment ? répond Mme Lepic, un grand gars comme toi ! C'est pour rire. Dépêchez-vous, s'il te plaît !
On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine.
Il ne craint rien ni personne, dit Félix, son grand frère.
Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte, et, honteux d'en être indigne, il lutte déjà contre sa couardise.
Pour l'encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle. [...] Ernestine prend une bougie et accompagne petit frère jusqu'au bout du corridor.
Je t'attendrai là, dit-elle.
Mais elle s'enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu'un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l'éteint.
Jules Renard, Poil de carotte (1894)
1. Types de phrases et points
 Dans ce texte, les signes en rouge sont des signes de ponctuation.
 Certains signes permettent de marquer les limites des phrases et d'indiquer l'intonation (le « ton ») pour la lecture.

Remarque
La ponctuation nous donne également des indices pour savoir quel est le type de la phrase : phrase déclarative ? Phrase exclamative ? Phrase interrogative ? Etc.

 Il s'agit :
• du point (.) : une phrase qui commence par une majuscule et se termine par un point est une phrase déclarative.
 Exemple : Ernestine prend une bougie et accompagne petit frère jusqu'au bout du corridor.

 
• du point d'interrogation pour les questions (?) : une phrase qui commence par une majuscule et se termine par un point d'interrogation est une phrase interrogative.
 Exemple : Comment ?

 
• du point d'exclamation (!) : une phrase qui commence par une majuscule et se termine par un point d'exclamation peut être soit une phrase exclamative, soit une phrase impérative. (Si la phrase n'a pas de sujet explicite, c'est une phrase impérative.)
 Exemple : Dépêchez-vous, s'il te plaît !

2. Les autres signes de ponctuation
 Certains signes de ponctuation permettent de séparer les groupes de mots à l'intérieur de la phrase :
la virgule (,) marque une légère pause dans la phrase.
 Exemple : Pour l'encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle.

 
le point-virgule (;) marque une pause un peu plus importante.
 Exemple : On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine.

 
Le double-point (:) s'utilise pour expliquer ou pour citer ce que disent les personnages.




Les guillemets (« ... ») encadrent les paroles des personnages.
 Exemple : Poil de Carotte, qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité : « Mais, maman, j'ai peur aussi, moi. »

 
Le tiret (-) s'utilise dans les dialogues pour montrer qu'une autre personne prend la parole.
 Exemple :
« Mais, maman, j'ai peur aussi, moi. »
Comment ? répond Mme Lepic, un grand gars comme toi !
C'est pour rire. Dépêchez-vous, s'il te plaît !

Je retiens
Le point (.), le point d'interrogation (?) et le point d'exclamation (!) marquent les limites des phrases et permettent d'indiquer leur intonation.

 Certains signes de ponctuation, la virgule ou le point virgule marquent des pauses entre les groupes de la phrase.

 Pour citer ou expliquer, on utilise les deux points.

 Les guillemets et le trait d'union s'emploient dans les dialogues.
Les types de phrases et la ponctuation 4/5 basé sur 55 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > CE2 > Les types de phrases et la ponctuation
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > CE2 > Les types de phrases et la ponctuation
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte