La réussite scolaire pour tous !

Cours de Français 4e - Les correspondances, George Sand


Note par nos Maxinautes :  
Objectifs :
Saisir les caractéristiques du genre épistolaire ; connaître un auteur majeur du genre épistolaire...
1. L’auteur : George Sand (1804-1876)
Doc. 1.
Portrait de George Sand, jeune fille
 Doc. 2.
Portrait de George Sand, habillée dans un style masculin
 Doc. 3.
Portrait de George Sand, agée


• Du journalisme au succès littéraire

Amandine Aurore Lucile Dupin
, est née à Paris en 1804. Elle est d’ascendance populaire et aristocratique ce qui la marque profondément dans son engagement politique. Orpheline de père très tôt, elle est élevée à la campagne, chez sa grand-mère paternelle, à Nohant.
A 18 ans, elle épouse le baron et lui donne deux enfants.
Neuf ans plus tard, elle le quitte avec un jeune amant Jules Sandeau et commence avec lui, une carrière de journaliste sous le pseudonyme commun : J. Sand. Lorsqu’elle publie son premier roman seule, (Indiana, 1832) elle signe George Sand. Le succès ne tarde pas à venir avec Lélia, en 1833.

• Le scandale


- Attitude et opinions politiques
Comme de nombreux auteurs femmes, George prend un pseudonyme masculin et se vêt en homme par économie et pour forcer l’accès aux milieux interdits aux femmes au théâtre ou bibliothèques restreintes… Elle impose une liberté d'esprit et de mœurs, un féminisme farouche qui fait peur. Elle se révolte contre les conventions sociales, engagée vers la réhabilitation de la femme, en faveur des ouvriers et des pauvres, contre la royauté et pour la République.
George Sand s’intéresse aux pensées socialistes et démocratiques, comme en témoigne le Compagnon du tour de France (1840) et Consuelo (1842). Particulièrement engagée, elle côtoie les grands démocrates de l’époque mais l’échec de la Révolution la déçoit profondément.
Elle se retire alors à Nohant et poursuit sa série d’œuvres champêtres optimistes, inspirées de son enfance : La Mare au diable (1846) ; François le Champi (1848), La Petite Fadette (1849) et Les Maîtres sonneurs (1853).

- Vie sentimentale
Elle eut de nombreux amants, et passions qui l'influencèrent considérablement : l’écrivain archéologue Prosper Mérimée, le poète Alfred de Musset, l'avocat Michel de Bourges, la comédienne Marie Dorval, le musicien Frédéric Chopin… Elle s'installe dans une relation apaisée avec un ami de son fils Maurice, Alexandre Manceau. Elle partage une amitié épistolaire avec Gustave Flaubert.

Une immense correspondance inspirée par ses passions nourrit l'épistolaire français, présentant les plus belles lettres d’amour du genre…

• Les dernières années
Elle n’arrête pas d’écrire jusqu’à sa mort survenue en 1876.
2. L'œuvre épistolaire
La Correspondance de George Sand, éditée par Georges Lubin, témoigne de la vie d’une écrivaine sur son vécu, ses amours, ses engagements politiques et ses choix esthétiques, son art et les contraintes de l’édition... Elle comporte 25 volumes d’une qualité littéraire indéniables et près de 2000 correspondants.
a. Les lettres d’amour
George Sand dit son amour, divulgue sa vie privée dans le genre autobiographique mais aussi et surtout dans ses lettres.

Exemple :
Avec le poète Musset, les écrivains font confidence au public de leur vie intime, de l’aveu romantique de la passion jusqu’à la déclamation du désir, de leur séjour mythique à Venise jusqu’aux affres que cause leur séparation… De nombreux échanges entre les amants tumultueux ont été réédités, jusqu’à certaines lettres codées dans lesquelles on peut décrypter en ne lisant qu’une ligne sur deux, ou encore seulement le premier mot de chaque ligne, une invitation à une nuit d’amour. De la lettre romantique et sentimentale, on lit une expression plus sensuelle…
b. La réflexion artistique et esthétique
George Sand partage dans ses échanges des réflexions sur son art et quelques textes sont des documents relatifs à ses choix esthétiques, comme par exemple dans Lettre d’un voyageur. L’ensemble des lettres constitue un panorama descriptif, une expérience de transposition de tableaux et paysages italiens qui s’animent dans une vision romantique du paysage.
c. L'engagement politique
Les lettres de Sand témoignent de son engagement idéologique et politique. Après la Révolution de février 1848, elle s’implique politiquement dans l’espoir de parvenir à l’abolition des inégalités sociales.

Exemple :
A Maurice : « Me voilà occupée comme un homme d’État. J’ai fait deux circulaires gouvernementales aujourd’hui… J’ai le cœur plein et la tête en feu. Tous mes maux physiques, toutes mes douleurs personnelles sont oubliés. Je vis, je suis forte, je suis active, je n’ai plus que vingt ans ».

Dans de nombreuses lettres, elle dit son appartenance au peuple. De même elle fait part de son désir d’émancipation pour la femme, C’est une femme moderne, féministe avant l’heure. Elle écrit, dans une lettre à Flaubert : « Il n’y a qu’un sexe. Un homme et une femme, c’est si bien la même chose, que l’on ne comprend guère les tas de distinctions et raisonnements subtils dont se sont nourries les sociétés sur ce chapitre-là. »
L'essentiel
Les lettres de George Sand remplissent diverses fonctions : une fonction expressive et affective (lorsqu’il s’agit de dévoiler ses sentiments), mais aussi descriptive (lorsqu’il s’agit de témoigner d’une perception romantique d’un lieu) ou encore argumentative (lorsqu’il s’agit de convaincre d’une idéologie)…
Les correspondances, George Sand 4/5 basé sur 22 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > 4e > Les correspondances, George Sand
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > 4e > Les correspondances, George Sand
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte