La réussite scolaire pour tous !

Cours de SVT 6e - Composantes de notre environnement


Note par nos Maxinautes :  
Objectif
L'environnement présente une multitude de paysages, constitués d'une grande variété de composantes.

Quelles sont les composantes de l'environnement ?
Quelles caractéristiques permettent de les distinguer ?

1. Composantes de l’environnement
 

 

Doc. 1. Sur cette photographie,on observe des immeubles, un quai,
un cours d'eau enjambé par un pont, des rochers et des végétaux.
Sous ce pont passent des bateaux.

 

Notre environnement comprend les êtres vivants et le monde non vivant.
a. Les êtres vivants

Les êtres vivants appartiennent à deux grands groupes :

– la faune, ensemble des animaux d’une région ;
– la flore, ensemble des végétaux d’une région.

Ils se caractérisent par un cycle de vie à durée variable. Ils naissent, croissent, se reproduisent et meurent.

b. Le monde non vivant

Le monde non vivant comprend :

• les éléments minéraux :
– l’eau, liquide ou solide, salée ou douce, qui occupe la majeure partie de la surface terrestre et se trouve sous forme de vapeur d'eau dans l'atmosphère ;
– les roches qui occupent le sous-sol et participent à la formation du sol ;
– air sous forme de gaz, qui contient une grande quantité de diazote, une quantité importante de dioxygène, du dioxyde de carbone et des traces de gaz rares ;
• les restes des êtres vivants : plumes d’oiseau, os, bois, feuille tombée, cadavres.
• les productions humaines : elles proviennent des composantes minérales, des restes d’êtres vivants et des marques de l’activité humaine (champs, maisons, ponts, etc.).

2. Critères de distinction entre les composantes

Doc. 2. Distinguer le vivant du non vivant...


Il est difficile de distinguer les composantes vivantes des composantes non vivantes.
Certains critères ne permettent pas cette distinction :
– le déplacement ne permet pas de faire la distinction entre le vivant et le non vivant :
une goutte d’eau ruisselle et coule vers la rivière; l’air, sous forme de vent, souffle alors que l’arbre reste fixe ;
– l’état physique, a priori utilisable, paraît difficile à exploiter : tous les êtres vivants sont solides, alors que les éléments non vivants peuvent être solides, liquides ou gazeux. Ils peuvent même changer d’état de façon réversible comme l’eau.

D'autres critères renseignent sur les composantes vivantes et non vivantes.

– L’alimentation sépare bien les deux mondes. Le monde non vivant ne s’alimente pas, alors que tous les êtres vivants prélèvent des aliments et de l’eau dans leur environnement. Il faut noter que la faune et la flore réalisent cette fonction différemment et que certains êtres vivants hibernent à certaines périodes et cessent de s’alimenter.

Doc. 3. L'ours doit s'alimenter régulièrement pour assurer sa survie.


– La reproduction est la caractéristique du monde vivant par excellence. Elle sépare clairement les êtres vivants des éléments non vivants. En effet, tous les êtres vivants sont capables de se reproduire et de laisser une descendance.

Doc. 4. Naissance d'un veau.


L'essentiel
Dans notre environnement proche, on distingue les composantes vivantes des composantes non vivantes.
Il est n'est pas toujours facile de distinguer les êtres vivants des composantes non vivantes. Certains critères comme le déplacement ou l’état physique sont insuffisants. Mais d’autres, notamment les fonctions vitales telles que l'alimentation et la reproduction, marquent bien la différence.
Composantes de notre environnement 4/5 basé sur 521 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SVT > 6e > Composantes de notre environnement
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SVT > 6e > Composantes de notre environnement
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte