La réussite scolaire pour tous !

Cours de mathématiques 5e - Proportionnalité : généralités


Note par nos Maxinautes :  
Objectifs
Dans de nombreuses situations de la vie courante, la proportionnalité permet d’exprimer un pourcentage, de calculer une vitesse, d’indiquer la quantité d’ingrédients d’une recette de cuisine, ou le prix d’articles en fonction de leur masse…
Comment reconnaitre une situation de proportionnalité dans un tableau ou sur un graphique ? Comment calculer, dans une situation de proportionnalité, des données manquantes ?
1. Proportionnalité entre deux grandeurs
a. Grandeurs proportionnelles
Deux grandeurs sont proportionnelles si l’on peut calculer la valeur de l’une en multipliant la valeur de l’autre par un nombre, toujours le même, appelé coefficient de proportionnalité.
Exemples
• Grandeurs proportionnelles de la vie courante :
- la quantité de farine dans un gâteau et le nombre de personnes pour lequel le gâteau est prévu ;
- la distance sur une carte et la distance réelle.
• Grandeurs non proportionnelles de la vie courante  :
- la taille et l’âge d’une personne :
- la note à un devoir de mathématiques et le temps passé par l’élève.
b. Tableau de proportionnalité
Un tableau de proportionnalité est un tableau dans lequel on peut passer d’une ligne à l’autre en multipliant ou en divisant par un nombre, qui est toujours le même au sein du tableau.

• Exemple d’application 1
On remplit une baignoire avec de l’eau au rythme suivant :

 

On passe de la première ligne à la deuxième ligne en multipliant toujours par 2,3, donc la quantité d’eau versée et le temps sont proportionnels.
2,3 est le coefficient de proportionnalité. Ce nombre correspond au débit de l’eau dans la baignoire.

Remarque : on passe de la seconde ligne à la première en divisant par 2,3.

• Exemple d’application 2

Le tableau suivant indique les tarifs de vente de CD par correspondance :



Les deux quotients ne sont pas égaux, donc ce n’est pas un tableau de proportionnalité.

Il suffit de deux quotients différents pour affirmer que ce n’est pas un tableau de proportionnalité.
2. Représentation graphique
On construit les graphiques représentant les tableaux précédents.

• Exemple d’application 1


Les points de la représentation graphique sont sur une droite qui passe par l’origine.

• Exemple d’application 2

Les points de la représentation graphique ne sont pas alignés.

 
Si deux grandeurs sont proportionnelles, alors les points de la représentation graphique sont sur une droite passant par l’origine.

Réciproquement : Si les points de la représentation graphique sont sur une droite passant par l’origine, alors les deux grandeurs sont proportionnelles.
 
3. Quatrième proportionnelle
La valeur du nombre manquant dans un tableau de proportionnalité s'appelle la quatrième proportionnelle.

Exemple d'application : Au marché, le prix des carottes est proportionnel au poids.

Compléter le tableau ci-dessous par différentes méthodes :

• Méthode 1 : en utilisant le coefficient de proportionnalité

On trouve le coefficient de proportionnalité : 1,50 ÷ 3 = 0,5 .
On calcule le prix pour 5 kg de carottes : 5 × 0,5 = 2,5 .
Le prix de 5 kg de carottes est donc 2,50 €.

•  Méthode 2 : par addition ou soustraction de deux colonnes

On connait les prix de 3 kg et 5 kg de carottes. Comme 3+5=8, on additionne les prix de 3 kg et 5 kg de carottes : 1,50+2,50 = 4. Le prix de 8 kg de carottes est donc de 4 €.

• Méthode 3 : par multiplication ou division d’une colonne par un nombre non nul

On connaît le prix de 3 kg de carottes. Comme 3 × 3 = 9, on multiplie le prix des 3 kg de carottes par 3 : 1,50 × 3 = 4,50 .
Le prix de 9 kg de carottes est donc 4,50 €.
Proportionnalité : généralités 4/5 basé sur 250 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Mathématiques > 5e > Proportionnalité : généralités
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Mathématiques > 5e > Proportionnalité : généralités
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte