La réussite scolaire pour tous !

Cours de Ressources humaines et communication Terminale STMG - La communication opérationnelle


Note par nos Maxinautes :  
Objectif
L’organisation du travail vise à rationaliser et à répartir les tâches dans une logique de performance. La communication opérationnelle doit légitimer les choix auprès de chaque partie prenante interne à l’organisation et doit créer, par la coopération, les conditions véritables de mise en œuvre.
1. Définition
La communication opérationnelle porte sur les échanges destinés à assurer et organiser le fonctionnement de l’entreprise et le respect des procédures de travail. La communication interne comprend, quant à elle, l’ensemble des échanges d’informations à l’intérieur de l’entreprise, qu’ils soient formels ou informels. La communication opérationnelle est donc plus restrictive que la communication interne.

La communication opérationnelle
, comme la communication interne, est de trois types :

- descendante : l’émetteur de l’information est le supérieur hiérarchique. Le destinataire de l’information est le subordonné ;
- ascendante : l’émetteur de cette information est le salarié. Ce type de communication remonte vers la hiérarchie ;
- transversale : cette communication a pour but de favoriser les échanges d’informations entre les acteurs de même niveau de l’organisation.
2. Les enjeux de la communication opérationnelle
Initialement, la communication opérationnelle était uniquement une communication descendante où le supérieur hiérarchique transmettait ses ordres pour structurer le travail. Peu à peu, la communication opérationnelle est devenue également une communication ascendante avec, par exemple, la remontée des remarques de la part des salariés.
Pour que les individus agissent ensemble, encore faut-il qu’ils aient une réelle volonté de coopérer entre eux. La coopération est alors susceptible non seulement de permettre la coordination mais, plus encore, d’améliorer l’organisation même du travail.

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent innover sous peine de disparaître. Ces changements génèrent parfois des résistances au niveau des ressources humaines. La peur de l’inconnu, la crainte de perdre ce que l’on possède et la remise en cause des compétences sont les principales explications de la résistance au changement des salariés. Le rôle de la communication opérationnelle est de faire accepter ces changements en expliquant leur intérêt – par exemple ce qui se passerait à moyen et long termes si ces changements n’intervenaient pas.
3. Les supports de la communication opérationnelle
Le support de communication opérationnelle doit être choisi en fonction :

- de la situation de communication ;
- des objectifs de communication et du degré d’urgence ;
- des destinataires ;
- des moyens de communication disponibles.
a. La note de service
La note de service est un outil de la communication opérationnelle. La note émane d’un responsable et contient toute instruction sur la discipline, la sécurité, les procédures à respecter, les conditions de travail, etc.
Elle se distingue de la note d’information qui ne fait que transmettre une simple information.
b. Le tableau de répartition des tâches
Le tableau de répartition des tâches permet de structurer le travail en recensant les tâches effectuées et en identifiant les personnes concernées. Ce tableau permet de visualiser les attributions de chaque poste au sein de l’organisation, pour une période donnée. Il est bien un support de communication opérationnelle car il permet d’assurer le fonctionnement de l’organisation en structurant le travail.
c. La lettre de mission
La lettre de mission a une finalité opérationnelle. Elle traduit les objectifs opérationnels à atteindre. Le salarié et le supérieur hiérarchique doivent se référer à ce document pour comparer ce qui a été prévu et ce qui a été effectivement réalisé.
d. La fiche de poste
La fiche de poste est un descriptif de la fonction exercée par un salarié au sein d’une organisation. Cette fiche est un support de communication opérationnelle car, chaque année, elle occasionne un échange entre le salarié et le supérieur hiérarchique. La fiche de poste permet de recenser les compétences nécessaires à l’exercice de l’emploi.

Le salarié, durant cette rencontre, fait remonter les évolutions nécessaires du poste pour l’améliorer et éventuellement ses besoins de formation. De même, le supérieur hiérarchique évalue les compétences mobilisées par le salarié lors de son travail quotidien.
L'essentiel
La communication opérationnelle porte sur les échanges destinés à assurer et organiser le fonctionnement de l’entreprise, et sur le respect des procédures de travail.

Initialement, la communication opérationnelle était uniquement une communication descendante où le supérieur hiérarchique transmettait ses ordres pour structurer le travail. Peu à peu, la communication opérationnelle est devenue également une communication ascendante.

Les supports de la communication opérationnelle sont :

- la note de service ;
- le tableau de répartition des tâches ;
- la lettre de mission ;
- la fiche de poste.
La communication opérationnelle 4/5 basé sur 47 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Ressources humaines et communication > Terminale STMG > La communication opérationnelle
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte