• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Méthodologie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Méthodologie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Méthodologie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Méthodologie / Terminale S
Rédiger une introduction  
  • 1. Amener le sujet
    • a. Que signifie « amener le sujet » ?
    • b. Ce qu'il ne faut pas faire
  • 2. Analyser et problématiser le sujet
    • a. L'analyse du sujet
    • b. La problématique
  • 3. Enjeux du sujet et plan de la...
    • a. Annoncer le plan
    • b. Dégager les enjeux du sujet

L'introduction est le préalable indispensable de toute dissertation. Elle doit :
– amener le sujet ;
– l'analyser ;
– le problématiser.

Elle peut en outre :
– annoncer le plan ou du moins les lignes directrices de la réflexion à venir ;
– énoncer les enjeux du sujet.

Ainsi l'introduction ne saurait être élaborée qu'après un important travail de réflexion (fait au brouillon). C'est pourquoi l'on recommande même parfois de rédiger l'introduction en dernier, après le développement lui-même.

1. Amener le sujet
a. Que signifie « amener le sujet » ?
L'introduction doit avant tout, comme son nom l'indique, introduire ou amener le sujet qui va être traité, ce qui peut être fait de diverses manières, en particulier :

à partir d'un questionnement plus général concernant la ou les notions en jeu dans le sujet, que l'on resserre ensuite vers le sujet traité ;

Exemple

Sur le sujet : « Peut-on ne pas désirer d'être heureux ? », l'introduction pourra commencer ainsi : « Le bonheur est une notion problématique, puisque c'est celle d'une satisfaction absolue, durable et parfaite, dont on ne sait si elle peut être réellement accessible à l'homme - pourtant tout homme désire, semble-t-il, être heureux. »

en montrant que la question surgit d'une situation concrète, de l'expérience humaine la plus quotidienne ;
Exemple

Sur un sujet comme « Peut-on tolérer toutes les opinions ? », on peut commencer ainsi : « On entend couramment dire qu'"il faut être tolérant" vis-à-vis des opinions d'autrui qui diffèrent des nôtres ; ainsi il semble que la tolérance soit communément considérée comme une vertu et l'intolérance, à l'inverse, comme une faute. »

En « amenant » ainsi le sujet, on met aussi en lumière l'intérêt de la question posée, on suggère la raison pour laquelle il faut s'interroger ainsi.
b. Ce qu'il ne faut pas faire
Il faut absolument éviter les formules par trop banales, et le plus souvent contestables, du type : « Depuis toujours les hommes... », « Depuis l'aube des temps, les hommes se sont demandés si... », ou encore « Depuis des siècles les philosophes s'interrogent... ».

De même, dans les sujets concernant la liberté ou la politique, on évitera de commencer systématiquement par la référence, devenue triviale, à la

...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !