• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / Terminale S
La satellisation des démocraties populaires  
  • 1. La progressive prise du pouvoir...
    • a. La participation au pouvoir
    • b. De la tactique du salami au coup...
  • 2. La constitution du bloc soviétique
    • a. La mise en place du contrôle...
    • b. Mainmise et alignement sur Moscou

1. La progressive prise du pouvoir par les communistes en Europe centrale et orientale
a. La participation au pouvoir
La plus grande partie de l’Europe centrale et orientale se trouve, en 1945, sous contrôle de l’Armée rouge. Dans ces pays, les militaires et les diplomates soviétiques mettent en place des gouvernements de coalition, de « front national », où les communistes jouent un rôle fondamental. Dans ces gouvernements, on rencontre aux côtés des communistes, aussi bien des socialistes, des agrariens (membres des partis paysans), que des démocrates. Dans le premier temps, les partis communistes, encore peu puissants, collaborent donc avec d’autres partis politiques. La première étape du passage à la démocratie populaire consiste en l’acquisition de postes clés dans les gouvernements d’union, tels les ministères de l’Intérieur, de la Justice, de l’Industrie, etc. Pour cela, l’Armée rouge fait pression sur les autres responsables politiques : en Roumanie, les militaires soviétiques obligent le roi Michel à former un gouvernement contrôlé par les communistes. Il en est de même en Hongrie.
b. De la tactique du salami au coup de Prague
Une fois maîtres des principaux postes de commande, les communistes s’attachent à éliminer les autres tendances politiques, tout particulièrement celles qui leur sont hostiles. C’est notamment le cas des partis agrariens qui, en Europe centrale et orientale, bénéficient du soutien d’une classe paysanne fort nombreuse.
Dans les différents pays concernés, les partis communistes mènent une politique de surenchère afin de s’attirer la sympathie des paysans et d’affaiblir les partis agrariens.
Ainsi, on promet la confiscation des grands domaines et la redistribution de ces terres aux paysans, gratuitement pour les plus pauvres d’entre eux. Lorsque cela ne suffit pas à diminuer l’audience des partis agrariens, comme en Pologne ou en Bulgarie, on accuse leurs responsables d’espionnage au profit des intérêts américains. Cela permet de les juger et de les condamner, à mort dans le cas notamment de Petkov, chef du parti agrarien bulgare. Lorsque ce premier type d’opposant est neutralisé ou éliminé, les responsables
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !