• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Histoire

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Histoire. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Histoire, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Histoire / BAC PRO
La dislocation des blocs et le leadership américain  
  • 1. La fin de l'empire soviétique
    • a. La dislocation de l'Union soviétique
    • b. L'explosion de l'empire communiste
  • 2. Les Etats-Unis : entre la...
    • a. La nécessité d'être le gendarme du...
    • b. La vaine tentation de...

L'essentiel

La volonté réformatrice du nouveau dirigeant soviétique, Gorbatchev, provoque la désagrégation de l'Union soviétique et emporte tout le bloc soviétique qui finit par exploser. Les Etats-Unis semblent alors rester la seule superpuissance, faisant figure de véritable gendarme du monde. Mais la tentation de l'isolationnisme américain réapparaît, vite contrebalancée par les effets de la montée de l'intégrisme islamique.

1. La fin de l'empire soviétique
a. La dislocation de l'Union soviétique
Gorbatchev, en tentant de rénover le système soviétique, conduit en fait ce dernier à sa dislocation. La multiplication des mesures destinées à responsabiliser les individus et à libéraliser l'économie se heurte aux résistances de la bureaucratie soviétique et à la Nomenklatura. Surtout, ces mesures désorganisent les circuits traditionnels tandis que le pays s'enfonce dans la crise économique ; le niveau de vie de le la population baisse.

En outre, la transparence politique (« Glasnost ») voulue par Gorbatchev ouvre la voie aux contestations internes. En 1988, une nouvelle Constitution est rédigée, elle prévoit des élections libres qui se déroulent en avril 1989. Gorbatchev, élu président de l'Union soviétique, semble contrôler la situation mais en réalité, radicaux, conservateurs et libéraux se déchirent pour le faire tomber. Au printemps 1990, les Etats baltes, annexés à l'Union soviétique depuis la Seconde Guerre mondiale, font sécession. Le pouvoir central, à Moscou, tempête et menace mais, comme à Berlin, quelques mois plus tôt, ne fait rien pour empêcher la sécession. L'Union soviétique se décompose : après les Etats baltes, ce sont les Républiques caucasiennes qui exigent leur indépendance. Mais surtout, le coup d'Etat manqué des conservateurs, en août 1991, ouvre une brèche vers le pouvoir à Boris Eltsine qui, seul, a su s'opposer au coup d'Etat. Gorbatchev est finalement contraint à la démission, au profit d'Eltsine. Le Parti Communiste d'Union soviétique, le KGB et l'Union

...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !