Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Electrotechnique  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Electrotechnique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Electrotechnique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Electrotechnique / CAP Préparation et réalisation d'ouvrages électriques
Démarrage direct des moteurs à courant continu  
  • 1. Démarrage manuel
  • 2. Démarrage à contacteur non inverseur
  • 3. Démarrage à contacteur inverseur
  • 4. Résumé sur le démarrage direct des...

Les moteurs à courant continu de faible puissance peuvent être connectés directement à la source d'alimentation, donc à pleine tension, du fait que le courant et le couple du démarrage sont faibles.

Il existe deux types de démarrage à pleine tension :

le démarrage manuel ;

le démarrage à contacteur.

1. Démarrage manuel

Le démarrage manuel convient aux moteurs de puissance allant jusqu'à une dizaine de kW.

Construction :

Les démarreurs manuels sont généralement constitués d'un interrupteur sectionneur. Ces démarreurs sont contenus dans un boîtier. La figure suivante vous montre un démarreur manuel.

Interrupteur pour démarrage manuel :

Fonctionnement :

Un démarreur manuel se branche dans le circuit de puissance du moteur. La figure suivante représente le schéma de branchement d'un démarreur manuel pour un moteur à courant continu. Les points identifiés par la lettre "L" du démarreur sont connectés à la source, tandis que ceux marqués par la lettre "T" sont connectés au moteur.

Schéma de branchement d'un interrupteur sectionneur pour démarrage manuel :

En tournant la poignée du démarreur manuel de la position O à la position I, on ferme les contacts placés dans le circuit de puissance. Le moteur démarre.

L'arrêt du moteur se fera également de façon manuelle en plaçant la poignée de commande sur O. L'inconvénient de ce montage réside dans le fait que le moteur n'est pas protégé contre les surcharges. Pour assurer une bonne protection, il faut adjoindre au démarreur un disjoncteur magnéto-thermique adapté qui coupera l'alimentation en cas de surcharge ou de court-circuit ou utiliser un démarreur à contacteur.

2. Démarrage à contacteur non inverseur

Les démarreurs à contacteur sont les démarreurs de moteurs à pleine tension les plus fréquemment employés en industrie. On les utilise lorsqu'on désire commander un moteur à distance à l'aide d'un poste de commande à boutons-poussoirs ou lorsque la puissance du moteur excède la capacité maximale des démarreurs manuels.

Démarreur non inverseur :

Rappelez-vous qu'un démarreur non inverseur est constitué d'un contacteur et d'un relais thermique et parfois d'un poste de commande de marche-arrêt. La figure 3.13 vous montre les circuits de commande et de

...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !