Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Cinéma  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Cinéma. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Cinéma, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Cinéma / Terminale L
L'œuvre de Jean Vigo  
  • 1. A propos de Nice
  • 2. Taris, roi de l’eau
  • 3. Zéro de conduite
  • 4. L’Atalante

Objectif : présenter les films de Jean Vigo en donnant les informations indispensables concernant notamment leur argument, leur distribution et leur équipe technique.
1. A propos de Nice

A propos de Nice est le premier film de Jean Vigo. Il s’agit d’un film documentaire dans le mesure où les faits enregistrés (par Boris Kaufman, qui est aussi co-réalisateur) sont en grande partie extraits du réel lui-même (à quelques exceptions près, ils ne sont pas le produit d’une mise en scène fictive), sans véritables acteurs (même si quelques individus n’hésitent pas à prendre la pose), mais dont Vigo a toutefois écrit le scénario et réalisé le montage (un montage chargé de sens, dont on a déjà parlé). D’où la formule très éloquente de « point de vue documenté » pour caractériser un tel film… Vigo nous montre ainsi ce qu’il pense d’une ville qu’il habite depuis un peu plus d’un an, une ville qu’il n’aime guère et sur laquelle il a recueilli de nombreux renseignements. La critique sociale est très aiguë, elle justifie parfaitement le titre du texte de présentation proposé lors de la projection au Vieux Colombier le 14 juin 1930 : Vers un cinéma social.

Le film ne rate aucun des signes emblématiques de Nice, c’est-à-dire la mer, les loisirs, les touristes sur la Promenade des Anglais et bien évidemment le carnaval : il montre tout ceci avec beaucoup d’ironie. Il évoque aussi le casino, mais de façon plus implicite (par l’image de figurines balayées sur un tapis de jeu) puisque l’autorisation de le filmer n’a pas été accordée. A côté de cette Nice bourgeoise, Vigo nous fait découvrir une population plus souterraine, plus pauvre, une population recouverte par l’autre et généralement exclue des représentations stéréotypées et publicitaires de la ville. Le montage souligne le contraste de ces deux mondes avec une grande efficacité.

Le film est sorti en 1930 (en septembre au Studio des Ursulines à Paris), il est muet, en noir et blanc et dure une vingtaine de minutes. Il a donné lieu à une suite réalisée en 1995 en hommage à Vigo et très simplement intitulée A propos de Nice, la suite. Abbas Kiarostami, parmi de nombreux autres auteurs, a participé à cette entreprise.

2. Taris, roi de l’eau

Taris, roi de l’eau est un film commandé par Germaine Dulac, alors vice-directrice de la Gaumont-Franco-Film-Aubert. Il est réalisé par Jean Vigo en 1931, à Paris, bien qu’il habite encore Nice. Il s’agit d’un documentaire très original consacré au célèbre champion de natation Jean Taris, conçu avec une liberté et une inventivité étonnantes.

On y voit le nageur en pleine activité présenter au spectateur les techniques élémentaires de toutes sortes de nages qui illustrent un commentaire très présent. Le ton général ainsi que certains montages à la Méliès confèrent au film une bonne partie de sa légèreté et de son humour.

...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !