La réussite scolaire pour tous !

Cours de Histoire-géographie 5e - La diffusion de l'islam


Note par nos Maxinautes :  
Repères
Date Évènement
632 Mort de Mahomet
634 - 661 Succession, non sans heurts, des quatre premiers califes
661 Assassinat du quatrième calife, Ali et fondation de la dynastie des Omeyyades
634 - 650 Conquête arabes en Egypte, en Syrie, en Mésopotamie et en Iran.
661 - 750 Règne de la dynastie Omeyyade à Damas
670 - 751 Conquête de l’Asie centrale jusqu’à l’Indus, de l’Afrique du Nord jusqu’à l’Atlantique et de la Péninsule ibérique
717 Défaite arabe au siège de Constantinople
732 Défaite arabe devant Poitiers. Recul des forces musulmanes au sud des Pyrénées
751 Victoire arabe contre les armées chinoises au fleuve Talas
750 - 1258 Règne de la dynastie abbassides à Bagdad
10e siècle Division de l’empire musulman en plusieurs califats
En un siècle, les musulmans conquièrent presque tout le Proche-Orient, à l'exception de l'Anatolie byzantine, l'Asie centrale jusqu'aux limites de l'Inde, l'Afrique du Nord, de l'Égypte à l'Atlantique et même la Péninsule ibérique.

Comment émerge l'empire musulman et comment évolue-t'il ?
1. Des conquêtes rapides (634-751)
Après la mort de Mahomet en 632, les Arabes engagent le jihâd, c’est-à-dire l’effort de guerre pour étendre le territoire soumis à l’islam. Pour les musulmans, la guerre est autorisée si elle permet de défendre ou de diffuser l’islam. Mahomet lui-même a mené des guerres à partir de Médine pour conquérir La Mecque et le reste de l’Arabie.
2. Un empire fondé sur le pouvoir khalifal
a. La succession de Mahomet
Mahomet est mort sans héritier mâle et sans avoir nommé de successeur donc ils laissent les musulmans sans chef. Mais, le système du califat se met en place très rapidement : le calife qui signifie littéralement successeur, prend la suite du prophète en assurant la direction religieuse, politique et militaire des musulmans, devenant ainsi le chef de tous les croyants. À ce titre et tout comme Mahomet, il guide la prière, arbitre les conflits entre musulmans et commande l'armée qui doit propager la nouvelle religion.
b. La division
À partir de 661, le problème du choix du calife divise les musulmans entre eux. En effet à cette date, le 4e calife, Ali, est assassiné et il est remplacé par Mu'awiya, le gouverneur de Syrie. Ce dernier fonde la dynastie des Omeyyades. La majorité des musulmans, appelés sunnites, adhère à la nouvelle dynastie mais une minorité, les chiites, partisans d'Ali, s'y oppose. Aux yeux de cette minorité, la direction de la communauté musulmane doit revenir à Ali et à ses descendants directs.
3. Un empire immense, qui se divise
a. L'administration califale
Pour administrer l'empire, les califes délèguent leurs pouvoirs à des vizirs, qui sont une sorte de gouverneurs. Ce sont eux qui gouvernent réellement au niveau local. Dans les provinces, les califes s'appuient parfois sur des gouverneurs qui rompent avec le califat.

Ainsi, dès le 10e siècle, l’empire musulman se divise en trois califats : celui des Abbassides de Bagdad, celui des Fatimides du Caire et celui des Omeyyades de Cordoue en Espagne.

Des émirs, sorte de général, sont installés dans les villes garnisons pour protéger l'empire, tandis que les cadis (juges) exercent la justice.
b. Les facteurs d’unité
Même si politiquement l’empire n’est plus unifié, il existe néanmoins des éléments communs à tous les pays musulmans :
- La religion est bien évidemment le premier élément d'unité ;
- La langue arabe, langue de l'administration, qui s'étend au-delà même des frontières du monde musulman ;
- Le paysage urbain parsemé de minarets qui s’élèvent partout, d’autant que la conquête se traduit par un mouvement de conversion à l’islam.
L’essentiel
En un siècle, l'islam s'étend sur l'Asie centrale et sur une grande partie du bassin méditerranéen y compris dans sa partie européenne, avec la conquête de la Péninsule ibérique.

Pour administrer cet empire, les califes s'appuient sur un personnel composé de vizirs, d'émirs ou de cadis. Ce personnel exerce la réalité du pouvoir local et il arrive même que le vizir s'émancipe du califat et provoque la division de l'empire et l'apparition de nouveaux califats en Afrique du Nord et en Espagne.

Toutefois, malgré sa division, l'empire musulman conserve grâce à sa religion et à la langue arabe, une certaine unité d'où le qualificatif de monde arabo–musulman.
La diffusion de l'islam 4/5 basé sur 319 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours d'Histoire-géographie > 5e > La diffusion de l'islam
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte