AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Latin 2de - Les verbes déponents

 
Note par nos Maxinautes :  

Objectif : Savoir reconnaître, traduire et conjuguer les verbes déponents.

« Déponent » vient du verbe latin deponere qui signifie « abandonner ». Un verbe déponent a « abandonné » ses désinences actives. Il se conjugue donc au passif tout en ayant un sens actif.
1. Construction et conjugaison
a. Les 4 types de conjugaison
1. imitor, aris, ari, imitatus sum = imiter (modèle amo)
2. vereor, eris, eri, veritus sum = craindre (modèle moneo)
3. utor, eris, i, usus sum = utiliser (modèle lego)
3m. patior, eris, i, passus sum = souffrir, supporter (modèle capio)
4. experior, iris, iri, expertus sum = essayer, tenter (modèle audio)
b. L’adjectif verbal
L’adjectif verbal a un sens passif.

Ex. : imitandus, a, um = devant être imité.
c. Les formes empruntées à l’actif

• Le participe présent : imitans, -antis = imitant
• Le gérondif : ad imitandum = pour imiter
• Le supin : imitatum = pour imiter
• Le participe futur : imitaturus, a, um = sur le point d’imiter
• L’infinitif futur : imitaturum, am, um esse = être sur le point d’imiter
d. Le supin des verbes déponents
Les temps primitifs des verbes déponents ne citent pas le supin. Celui-ci se déduit du parfait.
Ex. : utor, -eris, uti (= infiniti), usus sum (= parfait) = utiliser.
Usus sum est le parfait, le supin de utor est donc usum.
2. Les verbes semi-déponents
Ils ont une forme et un sens actifs aux temps du présent (infectum) mais une forme et un sens passifs aux temps du parfait (perfectum).

Ex. : Gaudeo, es, ere, gavisus sum = se réjouir
Audeo, es, ere, ausus sum = oser
Soleo, es, ere, solitus sum = être habitué
Fido (et ses composés), is, ere, fisus sum = se fier.
3. Les cas particuliers
• Certains verbes hésitent entre l’actif et le déponent.

Ex. : mereor/mereo = mériter, servir
adsentior/adsentio = approuver.
Le verbe revertor (revenir), utilise plutôt les formes passives à l’infectum et les formes actives au perfectum : revertor, eris, reverti (infinitf), reverti (parfait), reversum.

• Quelques verbes actifs ont un participe passé déponent (forme passive, sens actif).

cenare (dîner) → cenatus (ayant dîné)
prandere (déjeuner) → pransus (ayant déjeuné)
potare (boire) →  potus (ayant bu)
jurare (juré) → juratus (ayant juré).

• Certains verbes déponents ont un participe passé de sens tantôt actif, tantôt passif.

Ex. : Adipisci = obtenir, adeptus = ayant obtenu / (ayant été) obtenu.
Meditari = méditer, meditatus = ayant médité / (ayant été) médité. 
Testari = attester, testatus = ayant attesté / (ayant été) attesté.
L’essentiel

Les verbes déponents sont une particularité du latin, héritée du grec.
Conjugués au passif, ils ont un sens actif et il ne faut pas les confondre avec des formes passives.
Si la fréquence de certains verbes facilite leur reconnaissance immédiate (utor, patior, arbitror), il faut dans la plupart des cas avoir recours au dictionnaire.
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour en voir d'autres !
Les verbes déponents 4/5 basé sur 10 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !