La réussite scolaire pour tous !
  • CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Cours de Latin 2de - Le Satyricon de Pétrone

Note par nos Maxinautes :  

Objectif : Découvrir une œuvre originale et importante de la littérature latine.
1. Pétrone et son temps
a. L’origine de l’œuvre
• Les historiens de la littérature attribuent la paternité du Satyricon à un personnage nommé Pétrone. Cependant aujourd’hui, des critiques contestent la date de composition de l’œuvre (et donc son attribution à Pétrone). 

• Seuls des extraits des livres XIV, XV et XVI (ce qui ne représente qu’une petite partie de l’œuvre) nous sont parvenus.
 
b. Pétrone
Petronius Arbiter (mort en 65) est décrit dans un passage des Annales de Tacite.
Ayant exercé des charges honorifiques telles que gouverneur de Bithynie puis consul, il fit partie de l’entourage de l’empereur Néron, qui l’aurait, selon Tacite, surnommé elegantiae arbiter, « l’arbitre du goût ».
Personnage haut en couleur, à la fois raffiné et provocateur, brillant et libertin, il s’attira des jalousies qui provoquèrent sa disgrâce et son suicide.
2. L’œuvre

• Le Satyricon est un long roman qui raconte les aventures extravagantes et souvent scabreuses de deux jeunes hommes : Encolpe (le narrateur) et son ami Ascyltos. Ils sont accompagnés par Giton, jeune garçon dont ils se disputent les faveurs.
Ils voyagent en Italie du Sud et fréquentent surtout des lieux et des personnages douteux comme le poète raté Eumolpe, ou l’affranchi Trimalchion.

• Celui-ci invite les héros à un banquet qui donne lieu à l’épisode le plus célèbre du roman : Cena Trimalchionis, le Festin de Trimalchion. Des incidents grotesques, des propos ridicules et pittoresques, des victuailles à profusion font de ce dîner un véritable spectacle d’un goût souvent contestable. 

• Le principal intérêt de cette scène est la langue qui nous permet d’imaginer très exactement comment s’exprimaient les classes populaires. Le périple s’achève par un naufrage. L’ensemble est raconté dans un style vivant et brillant, en prose entrecoupée de vers.

3. Portée historique du roman
a. Le roman latin
Cette œuvre sans précédent peut être considérée comme le premier roman de la littérature occidentale et comme le prototype du roman picaresque. Son intérêt littéraire est doublé d’un intérêt historique puisque l’époque néronienne, les goûts et les comportements de cette société, la langue populaire nous sont décrits de façon crédible et précise, malgré certains effets caricaturaux.
b. Une œuvre universelle ?
Fellini réalise en 1969 un film qui s’insipire du Satyricon. A partir de la trame romanesque de Pétrone et de ses personnages, il construit une œuvre très personnelle (qu’il appela d’ailleurs Fellini-Satyricon), onirique et esthétique, qui montre surtout la déchéance humaine à travers des tableaux de la décadence romaine.
L’essentiel

Le Satyricon de Pétrone mérite d’être connu en tant que premier roman occidental.
C’est un tableau vivant de la société décadente romaine sous tous ses aspects.


 

Cette fiche t'a intéressé ?

Retrouve toutes tes fiches de cours, des vidéos
et des exercices ludiques pour te tester avec Maxicours
Le Satyricon de Pétrone 4/5 basé sur 8 votes.
Vous êtes ici :

Tu veux améliorer tes notes en te divertissant ?

J'y vais

89%
des élèves
qui révisent sur
Maxicours comprennent
mieux leurs leçons
74%
des élèves
ont des meilleures
notes en classe.

Maxicours, c'est la meilleure base de contenus scolaires du web

  4 000 cours vidéo
  20 000 fiches de cours
  100 000 exercices
interactifs
  2 500 sujets
corrigés

La référence des fiches de cours sur internet !

Voir toutes les fiches de cours
Mireille « Mes enfants se régalent à consulter Maxicours.com.
C'est réjouissant pour les parents car ils apprennent plein de choses, dans la bonne humeur et l'enthousiasme ! »
Mireille, maman de deux élèves
en CE2 et CM2
Constance « J'aime bien refaire les cours sur votre site, j'apprends bien et correctement grâce aux vidéos : voir et avoir les explications derrière aide beaucoup à comprendre ! »
Constance, élève de Terminale