AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Histoire-géographie CM2 - Le siècle des Lumières

 
Note par nos Maxinautes :  

 

  Le XVIIe siècle fut marqué par l'instauration d'une monarchie absolue par Louis XIV : le Roi possédait tous les pouvoirs et n'acceptait aucune sorte de contestation.
 Il vivait dans le luxe, la richesse, alors que la population se trouvait dans la misère et était accablée par les impôts.   

 1. Le XVIIIe siècle : des idées nouvelles

 Le XVIIIe siècle est une période durant laquelle le savoir et la connaissance sont mis en valeur.
 De nouvelles idées se propagent à travers l'Europe grâce aux écrits d'intellectuels : Le pouvoir absolu, les privilèges des nobles et du clergé sont critiqués.
 Déjà à la fin du XVIIe siècle, en Angleterre,  la «glorieuse révolution» avait permis de limiter le pouvoir du Roi en imposant un contrôle du parlement.

 Des philosophes français comme Voltaire ou Rousseau rédigent des textes dans lesquels ils critiquent la société. Ils évoquent également la possibilité de créer une société plus juste où les hommes devraient tous être égaux.
 Diderot, un autre philosophe français, écrit l'Encyclopédie avec d'autres savants. Il s'agit d'un ouvrage composé de nombreux volumes qui rassemblent tous les savoirs scientifiques, techniques et philosophiques de l'époque.

 Au cours du XVIIIe siècle, de plus en plus de personnes ont appris à lire. Les journaux se sont également multipliés : les gens lisaient et étaient de plus en plus désireux d'échanger des idées.
 Mais les journaux étaient surveillés et souvent censurés (on les empêchait de paraître) par le gouvernement.

 

 Je retiens

 Au XVIIIe siècle, de nouvelles idées apparaissent : en France de nombreux philosophes critiquent le pouvoir absolu du Roi. Ils prônent la liberté, l'égalité...
 Les échanges d'idées se développent mais le peuple doit faire face à la censure du gouvernement royal qui cherche à éviter que ces idées nouvelles ne se propagent.


2. Progrès techniques

 Comme à la Renaissance (XVe et XVIe siècles), les progrès scientifiques et techniques jouent un rôle important dans la société. De nombreuses découvertes augmentent l'intérêt que portent les gens aux recherches scientifiques.

  •  En 1783, les frères Montgolfier créent le premier objet volant que l'on nomme la « montgolfière ».
  • Benjamin Franklin, un américain, découvre le paratonnerre.
  •  Le scientifique Lavoisier découvre la composition de l'eau.
  •  En Angleterre, James Watt crée la machine à vapeur. Il s'agit d'une véritable révolution puisque la force de l'homme peut être remplacée par la force de la machine : c'est ainsi que sont nées les premières grandes industries qui permettaient la fabrication d'objets en très grande quantité.
  •  La médecine fit également des progrès avec les premières vaccinations.
     

 Des scientifiques montent des expéditions afin de partir explorer le monde. C'est le cas de La Pérouse (Ses expéditions le mèneront à travers le monde notamment en Australie et sur l'île de Pâques) ou encore Bougainville...

 Je retiens

 Les savants du Siècle des lumières ont multiplié les découvertes scientifiques et techniques.
 La chimie et la médecine progressent. La première machine à vapeur est créée en Angleterre. Elle sera à l'origine de la révolution industrielle en Angleterre puis dans le reste de l'Europe au XIXe siècle.


3. Un monde inégal

 Durant le XVIIIe siècle, la  France a connu un fort essor économique : elle possède de nombreuses richesses. Cependant les inégalités sont très importantes.

 La plus grande partie de la population est composée de paysans. Ils sont très pauvres et paient de lourds impôts ce qui rend leur vie misérable.

 Au contraire, les nobles sont fortunés, vivent dans le luxe et paient très peu d'impôts.

 Aux alentours de 1780, les impôts deviennent insuffisants. Les nobles refusent de perdre leurs privilèges et d'en payer. Suite à de mauvaises récoltes, la famine réapparaît dans  villes et campagnes. Le mécontentement grandit. La révolution se prépare...

 Je retiens

 Malgré un fort essor économique et de lourds impôts payés par les plus pauvres, la France a encore besoin d'argent.  Les nobles refusent de payer.
 Les paysans sont accablés par la famine et la pauvreté. Les mécontentements augmentent, la révolution s'annonce.

Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour en voir d'autres !
Le siècle des Lumières 4/5 basé sur 59 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !