AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Latin 5e - Introduction à la langue latine

 

Toutes les matières 

cours de Latin 

5e 

Introduction à la langue latine

Note par nos Maxinautes :  

Le latin est bien présent dans notre vie actuelle à travers des expressions connues même des non-latinistes (« alea jacta est », post-scriptum, et cetera que nous abrégeons pour donner « etc. »), à travers des mots du langage courant (« lavabo », qui signifie en latin « je laverai ») ou à travers des noms de marques. Pourtant, le latin semble à certains passé de mode et inutile sous prétexte qu'il n'est plus aujourd'hui parlé.

Il faut à ce sujet se rendre compte que le latin fut par le passé une véritable langue internationale, un peu comparable à l'anglais de nos jours. C'est, en effet, grâce au latin que, au IVe siècle de notre ère, des habitants issus de pays aussi éloignés que la Gaule, l'Espagne, l'Arménie ou l'Égypte pouvaient communiquer entre eux. À l'époque de la Renaissance encore, il servait de langue commune aux habitants cultivés de l'Europe entière.

Mais d'où vient le latin ? À quelles langues actuelles a-t-il donné naissance ?

1. Langues indo-européennes et langues romanes
Les langues indo-européennes ont donné naissance au latin (et à bien d'autres langues). Des siècles plus tard, le latin a donné naissance aux langues romanes.
a. L'hypothèse des langues indo-européennes
En étudiant les structures et le vocabulaire de différentes langues actuelles d'Europe et d'Asie, des savants se sont aperçus qu'elles présentaient de nombreuses similitudes. Ils en ont conclu qu'elles étaient issues d'une même souche, une langue parlée il y a plusieurs milliers d'années par des tribus sans doute issues d'Europe centrale ou orientale. Aucun texte de cette langue originelle n'a jamais été découvert.

La souche indo-européenne a ainsi donné naissance à différents groupes de langues suivant les régions d'installation de ces peuples nomades : les langues celtiques (le gaulois et le breton), les langues germaniques (parmi lesquelles l'anglais et l'allemand), les langues slaves (parmi lesquelles le russe et le polonais), mais aussi les langues italiques dont fait partie le latin.

b. L'expansion du latin
L'alphabet que nous partageons aujourd'hui avec de très nombreuses langues est appelé « alphabet latin », par opposition notamment à l'alphabet cyrillique employé par le russe et autres langues slaves. Pourtant, à l'origine de cet alphabet, on trouve, au XIIe siècle avant J.-C., un peuple d'Orient, les Phéniciens. Ils ont transmis les 22 lettres que comptait leur alphabet aux Grecs, qui y ont ajouté des voyelles. Enfin, les Etrusques, peuple d'Italie qui disparaît avec la montée en puissance des Romains, ont adapté cet alphabet qui fut, ainsi, utilisé et diffusé par les Romains.

D'où vient le mot « latin » ? Il a une origine géographique, puisque c'est la région du Latium, dans laquelle est située Rome. Lorsque, il y a plus de 2 500 ans, le pouvoir de Rome, alors simple bourgade, a commencé à s'étendre, d'abord sur les différentes régions italiennes, puis à une grande partie du monde, le latin suivit cette expansion : au IVe siècle tous les peuples habitant autour de la Méditerranée font partie de l'Empire et, donc, connaissent le latin.

c. Les langues romanes
Le latin que l'on trouve dans nos manuels actuels est en majeure partie le latin dit « littéraire » (celui des livres), par opposition au latin dit « vulgaire » (de vulgus qui signifie « le peuple », « la foule »), c'est-à-dire celui que parlaient les gens.
C'est ce latin vulgaire qui a évolué avec l'expansion de l'Empire : au contact des dialectes locaux, il a donné naissance à différentes langues qui conservent de nombreuses similitudes et sont appelées « langues romanes ». Il s'agit notamment de l'italien, de l'espagnol, du portugais, du roumain et du français.
2. La prononciation du latin
Le latin n'est pas difficile à prononcer car le principe de base est simple et ne comporte pas d'exception : toutes les lettres se prononcent et elles se prononcent toujours de la même manière
Le tableau ci-dessous résume les différences par rapport à la prononciation française.

 

L'essentiel

Le latin, comme de nombreuses autres langues, est issu de l'indo-européen, langue mère dont il ne nous reste aucune trace écrite. Avec l'expansion de l'Empire romain, le latin fut parlé dans tout le pourtour méditerranéen avant d'être modifié au contact des dialectes locaux et de donner ainsi naissance aux langues romanes.
En latin, les lettres se prononcent toutes et toujours de la même manière.

Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour en voir d'autres !
Introduction à la langue latine 4/5 basé sur 76 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !
Retrouve d'autres cours de Latin sur le sujet
"1re et 2e déclinaisons et adjectifs de la 1re classe"
- Les noms de la première déclinaison