La réussite scolaire pour tous !
  • CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale
  • Tutorat

Cours de SES - La loi de l'offre et de la demande


Note par nos Maxinautes :  
1. La demande
La demande (d'un bien ou d'un service) représente la quantité de ce bien ou de ce service que le consommateur est disposé à acheter en fonction de son prix.

Le comportement du demandeur est, selon les auteurs marginalistes, influencé par une « loi psychologique » selon laquelle la satisfaction procurée par la consommation d'un bien augmente avec la quantité qui en est consommée, cette augmentation se faisant à un rythme de plus en plus faible, de sorte qu'il y ait saturation progressive, mais jamais totale. C'est la « loi de l'utilité marginale (l'utilité ressentie pour la dernière unité consommée qui diminue lorsque la consommation augmente) décroissante ».

On considère que les individus ont un comportement hédoniste, c'est-à-dire qu'ils cherchent à obtenir la satisfaction la plus grande possible et qu'ils sont rationnels, c'est-à-dire qu'ils agissent dans le but d'atteindre cet objectif (document 1). Le problème du consommateur est donc de choisir le panier de biens qui maximise son utilité compte tenu de ce qu'il dispose de ressources limitées (ce que l'on appelle la contrainte budgétaire). Ce choix dépend donc de la forme de sa fonction d'utilité (de ses goûts) mais aussi du prix des biens.
 
Doc 1 : Consommateur hédoniste et rationnel

La demande est donc généralement une fonction décroissante du prix. En effet, les consommateurs sont d'autant plus disposés à acquérir une certaine quantité de biens que le prix en est faible. On rencontre le cas contraire dans des cas très exceptionnels, lorsque l'intérêt porté pour le bien repose essentiellement sur l'importance de son prix (certains biens de très haut luxe).
2. L'offre
Corrélativement, l'offre représente la quantité de biens et de services que les « offreurs » (constructeurs, vendeurs) sont prêts à échanger pour un certain prix. La fonction d'offre d'un bien met en évidence la relation entre son prix de marché et la quantité de ce bien que les producteurs sont disposés à produire et à vendre. La fonction d'offre est donc croissante par rapport au prix.

Cette relation croissante entre l'offre et le prix peut être interprétée de différentes manières : lorsque le prix d'un bien augmente, les producteurs sont incités à accroître leur production, c'est l'effet de revenu. En outre, de nouveaux producteurs non compétitifs à un prix plus faible et qui jusqu'alors produisaient d'autres types de biens peuvent se présenter sur le marché lorsque le prix s'accroît, c'est l'effet de substitution.

Cependant, d'autres facteurs que le prix déterminent l'offre de marché. Le progrès technique permet une augmentation de la productivité et donc, à chaque prix, les producteurs seront disposés à proposer une quantité plus importante. Si les coûts de production baissent, les perspectives de profit s'accroissent et il y a donc incitation à un accroissement de l'offre. De même, si les prix sont élevés, les quantités offertes par les vendeurs seront importantes ; à l'inverse, des prix faibles pourront les dissuader de maintenir l'offre à un niveau élevé en raison de la baisse des profits que peut engendrer une baisse des prix.

Enfin, l'organisation des marchés et la réglementation des pouvoirs publics peuvent influencer le prix d'offre.
3. Le principe de l'offre et de la demande
Sur un marché, l'offre et la demande évoluent de façon contraire par rapport aux variations de prix. Il existe pourtant un prix pour lequel les quantités offertes seront égales aux quantités demandées : le prix d'équilibre. En effet, si le prix d'un bien s'accroît, la demande diminue et l'offre augmente. Donc, pour un certain niveau de prix, l'offre et la demande coïncident.

 

Le marché est bien le lieu (réel ou fictif) de rencontre des offres et des demandes d'un bien ou d'un service, sur lequel va s'établir ce prix d'équilibre. Mais le marché est aussi le cadre dans lequel les agents économiques (producteurs, consommateurs) vont être amenés à effectuer des échanges, selon un certain prix. On le voit, le prix est donc, à la fois déterminé et déterminant de l'équilibre sur ce marché selon un mécanisme d'équilibrage de l'offre et de la demande.
L'essentiel
Le principe de construction des courbes de demande et d'offre conduit à la détermination d'un point d'intersection unique qui correspond au prix d'équilibre, prix optimal de réalisation des transactions.
La loi de l'offre et de la demande 4/5 basé sur 55 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SES > La loi de l'offre et de la demande
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de SES > La loi de l'offre et de la demande
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte