AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Systèmes d'information de gestion Terminale STMG - Définition des objets de la base de données

 
Note par nos Maxinautes :  

Objectif : qu’est-ce qu’une base de données ? Qu’appelle-t-on le SQL ?

1. Introduction : la base de données
Le terme de base de données (en anglais « DB » signifie data base) correspond à une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par des utilisateurs différents.

Ainsi, la notion de base de données est généralement couplée à celle de réseau, afin de pouvoir mettre en commun ces informations, d'où le nom de base. On parle généralement de système d'information pour désigner toute la structure regroupant les moyens mis en place pour pouvoir partager des données.

L’utilité d’une base donnée est de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses.

Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines distantes et accessibles par réseau. L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément.

Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs, le besoin d'un système de gestion s'est vite fait ressentir. La gestion de la base de données se fait grâce à un système appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en anglais DBMS (Data base management system).

Le SGBD est un ensemble de services (applications logicielles) permettant de gérer les bases de données, c'est-à-dire permettre l'accès aux données de façon simple, autoriser un accès aux informations à de multiples utilisateurs et manipuler les données présentes dans la base de données (insertion, suppression, modification).

Ce SGBD est décrit à l’aide d’un langage qui permet de définir les différents objets qui la composent (I). De plus, ce système d’information doit fournir aux acteurs de cette organisation les services qui leur permettront d’extraire les informations pertinentes mais aussi de les mettre à jour. C’est ce que réalise le système SQL (II).
2. Définition des différents usages de la base de données (BD)

 Terme

 Définition

 Exemple, remarques

Attribut Propriété d'une entité dans un modèle correspondant généralement à une colonne dans une table de la base. Attribut date de naissance d'une personne (exmple : 1 janvier 1990).
Base de données Programme assurant la cohérence et l'accès aux informations stockées dans un modèle physique de données particulier (hiérarchique, réseau, relationnel, objet...). IDS est un SGBD de type réseau qui a été utilisé pour la conquête spatiale américaine (programme Apollo).
Base de données relationnelle Programme assurant la cohérence et l'accès aux informations stockées dans un modèle physique de données de type relationnel. Paradox, Access, Oracle, DB2, Ingres, Informix, Sybase, SQL Server...
Clause Partie d'un ordre SQL précisant un fonctionnement particulier. La clause ORDER BY est la dernière clause de tout ordre SQL et ne doit figurer qu'une seule fois dans le SELECT, même s'il existe des requêtes imbriquées ou des requêtes
... Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !
Définition des objets de la base de données 3/5 basé sur 5 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !