La réussite scolaire pour tous !
  • CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Cours de Français - Les subordonnées circonstancielles de concession (les concessives)

Note par nos Maxinautes :  

Objectifs :
Reconnaître les subordonnées concessives et savoir les construire.
1. Définition
La subordonnée de concession, appelée aussi concessive, est une proposition qui assume la fonction de complément circonstanciel de concession du verbe principal dont elle dépend.

Elle exprime une contradiction entre deux faits dépendants l'un de l'autre (contrairement à la subordonnée oppositive) : le rapport de cause à effet attendu est alors démenti.

Exemple :
Bien que Kamel soit fatigué, il continue à travailler.
           Proposition A                         Proposition B

Le fait exprimé par la proposition A est opposé au fait exprimé par la proposition B et devrait logiquement empêcher l'existence de B : Kamel étant fatigué, il ne devrait pas continuer à travailler ; pourtant, il le fait. La cause n'a donc pas l'effet attendu.
Les faits des propositions A et B sont, dès lors, opposés et contradictoires : la proposition A exprime bien une concession.

2. Les outils subordonnants
À l'exception des subordonnées participiales, la subordonnée concessive est une proposition conjonctive introduite par :

• une
Les subordonnées circonstancielles de concession (les concessives) 4/5 basé sur 156 votes.
Vous êtes ici :
Accueil > Fiches de cours du CP à la Terminale > cours de Français > Les subordonnées circonstancielles de concession (les concessives)
...

Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.

Retrouve toutes tes fiches de cours sur COURS.FR

J'accède aux fiches  5e 4e 3e