AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Terminale STMG - La démarche budgétaire

 

Révise ces matières à ton rythme et assure la réussite de ton année

Note par nos Maxinautes :  

Objectifs : la comptabilité financière et la majeure partie de la comptabilité de gestion analysent le passé. L'entreprise est évidemment intéressée par l'avenir. La gestion prévisionnelle, par l'intermédiaire des budgets, joue ce rôle. Qu'est-ce que la démarche budgétaire et quel est son intérêt ? Quelle articulation entre les différents budgets ?

1. L'intérêt de la démarche budgétaire
a. Le schéma de la démarche budgétaire
b. Explications et intérêts de la démarche budgétaire
La direction générale fixe la stratégie de l'entreprise après analyse de l'environnement interne et externe de l'entreprise (voir les cours de management). De cette stratégie découle des objectifs opérationnels. Des plans d'action sont mis en œuvre pour atteindre ces objectifs. Ces plans d'action sont ensuite budgétisés.

Un budget est une prévision chiffrée d’un plan d’action. La période budgétaire correspond généralement à l’exercice comptable (12 mois). Cependant les budgets peuvent être définis pour des périodes plus courtes (le mois, le trimestre).

Pour chaque mois, il est possible de comparer les réalisations aux prévisions. C’est une phase de contrôle qui met en évidence des écarts. L’analyse des écarts permet de rechercher les causes, de dégager les responsabilités et d’envisager des actions de redressement à entreprendre pour atteindre les objectifs (initiaux ou modifiés).

La démarche budgétaire permet d’impliquer le personnel, à travers les centres de responsabilité, en donnant des objectifs et les moyens de les atteindre.
2. Les différents budgets
a. Le budget des ventes
Le budget des ventes recense les prévisions de ventes de l’entreprise en volume et en valeur pour les produits finis ou marchandises. Ces prévisions sont effectuées par le service mercatique de l'entreprise.
b. Le budget de production
Dans les entreprises industrielles ou de services, le budget de production récapitule les quantités et coûts de production HT (hors taxe) pour les mois à venir. Ce budget est établi à partir des prévisions de ventes pour pouvoir répondre à la demande prévue.
c. Le budget des investissements
Le budget de production et la stratégie de l'entreprise permettent de connaître les besoins en immobilisations et de déterminer les investissements à réaliser.

 
d. Le budget des achats
À partir des prévisions de production, les achats vont être planifiés en appliquant les modèles d’optimisation de la gestion des stocks. Le stock minimum, la fréquence de réapprovisionnement, les délais de livraison sont les paramètres à prendre en compte.

e. Le budget des autres charges
Le budget des autres charges (ou budget des autres frais) récapitule les charges hors approvisionnement qui seront mises en œuvre dans le cadre du processus de production à venir. Il peut s’agir des charges de personnel, des impôts… Lorsque les charges sont soumises à TVA (taxe sur la valeur ajoutée), elles sont retenues pour leur montant TTC (toutes taxes comprises).

f. Le budget de TVA
Le budget de TVA se construit à partir des budgets suivants : le budget des ventes pour la TVA collectée, le budget des investissements pour la TVA sur immobilisations et les budgets des approvisionnements et autres charges pour la TVA déductible sur autres biens et services.

Le budget de TVA récapitule les prévisions de TVA à décaisser ou de crédit de TVA à reporter pour les mois à venir.


3. L'articulation des différents budgets


L'essentiel

La démarche budgétaire se déroule en 3 phases :

1. La phase d'analyse avec la mise en place de la stratégie par la direction générale
2. La phase d'action : à partir de la stratégie retenue un plan d'action est mis en place et budgétisé c'est-à-dire chiffré
3. La phase de contrôle consiste à comparer les réalisations aux prévisions. L'analyse des écarts permet de rechercher les causes, de dégager les responsabilités et d’envisager des actions de redressement.

Les budgets sont établis de façon hiérarchique. Le budget des ventes est établi en premier et est le pivot des autres budgets (production, investissement, approvisionnement et autres charges). Le budget de TVA récapitule les prévisions de TVA à décaisser ou de crédit de TVA à reporter pour les mois à venir.
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour en voir d'autres !
La démarche budgétaire 4/5 basé sur 14 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !
Retrouve d'autres sur le sujet
""
- Le budget de trésorerie
- Le compte de résultat prévisionnel