AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Latin 2de - La valeur des temps dans l’infinitive

 

Toutes les matières 

cours de Latin 

2de 

La valeur des temps dans l’infinitive

Note par nos Maxinautes :  

Objectif : Savoir traduire et utiliser les temps dans la proposition infinitive.

Le temps employé dans la proposition infinitive ne dépend pas du temps du verbe introducteur mais du moment où l’action de l’infinitive se situe par rapport à celle de la principale.

1. L’infinitif présent
L’infinitif présent exprime la simultanéité : l’action de la subordonnée se passe en même temps que l’action de la principale.
Ex. : Credo eum esse beatum = Je crois qu’il est heureux.

Si le verbe introducteur est au passé, le français applique la concordance des temps.
Ex. : Credebam eum esse beatum = Je croyais qu’il était heureux.

Repères
Avec les verbes du sens de « se souvenir » (memini), on emploie un infinitif présent à valeur passée.
Ex. : Memini me scribere = Je me souviens que j’écrivais.

2. L’infinitif passé
L’infinitif passé exprime l’antériorité : l’action de la subordonnée s’est passée avant l’action de la principale.
Ex. : Credo eum fuisse beatum = Je crois qu’il était/fut/a été heureux.

Si le verbe introducteur est au passé, le français applique la concordance des temps.
Ex. : Credebam eum fuisse beatum = Je croyais qu’il avait été heureux.
3. L’infinitif futur
• L’infinitif futur exprime la postériorité : l’action de la subordonnée se passera après l’action de la principale.
Ex. : Credo eum futurum esse/fore beatum = Je crois qu’il sera heureux.

• Si le verbe introducteur est au passé, le français applique la concordance des temps.
Ex. : Credebam eum futurum esse/fore beatum = Je croyais qu’il serait heureux.

• Avec les verbes dont le sens implique une idée d’avenir comme polliceri (promettre), minari (menacer), sperare (espérer), jurare (jurer)…, le latin classique a tendance à employer l’infinitif futur.
Ex. : Sperat se mox profecturum esse = Il espère partir bientôt.

Repères
On peut remplacer une proposition infinitive au futur par la périphrase :
futurum esse ut (fore ut) + subjonctif.
Cette périphrase est obligatoire pour les verbes qui n’ont pas de supin (donc pas d’infinitif futur).
Ex. : Credo futurum esse ut eum paeniteat = Je crois qu’il se repentira.
 

L’essentiel

La valeur des temps dans l’infinitive en latin n’obéit pas aux mêmes règles qu’en français. Il faut donc connaître ces règles pour les appliquer tant en version qu’en thème.
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour en voir d'autres !
La valeur des temps dans l’infinitive 5/5 basé sur 7 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !
Retrouve d'autres cours de Latin sur le sujet
"Les propositions subordonnées"
- Les relatives au subjonctif