AccueilAccueil
Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Cours de Français Terminale L - Lorenzaccio : résumé et personnages

 

Toutes les matières 

cours de Français 

Terminale L 

Lorenzaccio : résumé et personnages

Note par nos Maxinautes :  

Objectif
Comprendre en quoi la complexité de l’intrigue et la multiplicité des personnages sont un des enjeux qui font la singularité de la pièce de Musset.
1. Résumé de la pièce
L’intrigue est complexe car à l’intrigue principale se mêlent des intrigues secondaires. Elle s’étale sur plusieurs jours. La pièce s’étend sur 5 actes, chacun présentant une grande diversité de tableaux.
a. Acte I
Tout en présentant la situation à Florence en 1537, l'acte I amorce les différentes intrigues de la pièce.

• L’intrigue principale concerne Alexandre de Médicis, duc de Florence qui dirige la ville en tyran, et Lorenzo de Médicis, son cousin. Dans un jardin, la nuit, Lorenzo, complice d’Alexandre, l’aide à compromettre et enlever une jeune fille sous les yeux de son frère, Maffio, impuissant à les arrêter (s.1). Au matin dans les rues, la ville est présentée dans une atmosphère carnavalesque où les grands de la cité, masqués et travestis, sortent d’un bal. C’est l’occasion pour le peuple florentin de commenter la vie publique et l’atmosphère de débauche instaurée par Alexandre et ses proches (s.2).
Peu après, au palais, le cardinal Valori, représentant du Pape, soutenu par le chancelier sire Maurice, vient mettre en garde Alexandre contre Lorenzo. Le duc balaye ses inquiétudes en brossant de son cousin un portrait peu flatteur mais affectueux. Comédie ou aversion sincère, Lorenzo, provoqué en duel, s’évanouit à la vue d’une épée (s.4).

• S’amorcent parallèlement deux intrigues secondaires. D’une part, la marquise Cibo, espionnée par son beau-frère le cardinal Cibo, est courtisée par Alexandre et pourrait lui céder dans l’espoir d’influencer sa politique (s.3). D’autre part, à la foire, alors que le peuple discute du Pape et de l’Empereur qui détiennent le pouvoir de la cité, un incident éclate entre Julien Salviati, proche d’Alexandre, et Léon Strozzi, d’une famille républicaine, qui veut défendre l’honneur de sa sœur, la jeune Louise, approchée grossièrement par Julien (s.5). Le soir, Marie Soderini, la mère de Lorenzo, attristée par la vie de son fils, évoque un Lorenzo passé, différent et vertueux, tandis que les citoyens bannis de la ville, dont Maffio, quittent Florence en la maudissant (s.6).
b. Acte II
Le conflit entre les Strozzi et Julien Salviati s’intensifie : Philippe Strozzi, républicain, exprime son inquiétude face au désir de vengeance et à la colère de son fils Pierre (s.1). Peu après, alors que Lorenzo est chez les Strozzi et semble avoir la confiance de Philippe, Pierre annonce qu’il a tué Julien Salviati (s.5). Mais Julien, seulement blessé, vient demander vengeance au duc (s.7).
Chez les Cibo, le cardinal révèle ses ambitions personnelles et, profitant du secret de la confession, engage sa belle-sœur, la marquise, à céder aux avances d’Alexandre (s.3).

Lorenzo rencontre le peintre Tebaldeo qui soutient une conception pure et exigeante de l’art mais accepte néanmoins de faire le portrait du duc (s.2). En compagnie de sa mère et sa tante Catherine, Lorenzo évoque l’histoire de Brutus. Alexandre exprime son désir de séduire Catherine (s.4). Au palais, alors qu’Alexandre pose pour son portrait, Lorenzo lui dérobe sa cotte de mailles, esquissant ainsi son projet d’assassinat (s.6).
c. Acte III
• Cet acte présente une certaine unité dans la mesure où il révèle explicitement le projet de Lorenzo : l’assassinat du duc Alexandre. Dans sa chambre, Lorenzo s’exerce au combat avec Scoronconcolo : ses entraînements cachent le projet de tuer un ennemi (s.1). Chez les Strozzi, Pierre annonce à son père la conjuration qui se prépare avec les Pazzi contre les Médicis (s.2) mais les inquiétudes de Philippe se confirment lorsque Thomas et Pierre, deux de ses fils, sont arrêtés par des officiers allemands qui contrôlent la ville. Lorenzo, au cours d’une discussion avec Philippe, fait tomber le masque de débauché au service d’Alexandre qu’il porte depuis des années et lui révèle son projet de meurtre. Il apparaît comme un « Brutus moderne » (s.3). Lors d’un dîner chez les Strozzi, Louise meurt empoisonnée, ce qui attise le désir de vengeance des républicains (s.7). Catherine, la tante de Lorenzo, annonce à Marie qu’elle a reçu un billet d’Alexandre (s.4), tandis que ce dernier, chez la marquise Cibo qui lui a cédé, se montre indifférent aux discours politiques qu’elle lui tient (s.5-6).
d. Acte IV
• Cet acte voit se profiler progressivement le meurtre, des préparatifs à sa réalisation effective.
Chez les Cibo, la marquise, victime d’un chantage de son beau-frère le cardinal, révèle à son mari avoir cédé à Alexandre (s.4). Les fils Strozzi, à leur libération, apprennent la mort de leur sœur (
... Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !
Lorenzaccio : résumé et personnages 4/5 basé sur 117 votes.
Vous êtes ici :
Première visite
Je m'abonne !