La réussite scolaire pour tous !
  • CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Cours de - Les placements

Note par nos Maxinautes :  

Objectifs :
• définir les placements,
• présenter une classification des placements,
• comptabiliser les différents placements.

Qu’appelle-t-on un placement ? Comment peut-on les classer ? Comment comptabiliser une acquisition de titres ? Comment comptabiliser une cession de titres ?
1. Une définition et une classification
Lorsque l’entreprise dispose d’un excédent de trésorerie (c’est-à-dire qu’elle possède plus d’argent qu’elle n’en dépense) et elle a intérêt à faire fructifier son argent. Pour cela, elle peut acquérir, par l’intermédiaire de son banquier des titres de placement, appelées valeurs mobilières de placement (VMP).

Les VMP sont des titres émis par des sociétés acquis à court terme par une entreprise dans un but spéculatif (c’est-à-dire pour faire une plus-value : revendre les titres plus cher que leur prix d’acquisition).

Remarque : si l’entreprise souhaite conserver les titres de placement dans le long terme, il ne s’agit plus de valeurs mobilières de placement mais d’immobilisations financières.

On distingue :
les titres de propriété : ce sont les actions d’une société anonyme ou les parts sociales, d’une manière plus générale. Elles donnent à leur propriétaire un droit de vote et une rémunération sous la forme de dividendes (pour les actions).

les titres de créance : ce sont les obligations émises par des entreprises à l’occasion d’un emprunt. Elles ne donnent aucun droit au sein de l’entreprise émettrice et sont rémunérées par un intérêt.

2. La comptabilisation des placements
a. L’acquisition des valeurs mobilières de placement
Les valeurs mobilières de placement sont enregistrées à leur coût d’achat :
coût d’achat = prix d’achat + frais accessoires.

Remarque : cette opération n’est pas soumise à la TVA.

Les comptes utilisés pour cet enregistrement sont :
• le compte 503 pour les actions ou le compte 506 pour les obligations (508 pour les autres VMP) qui est débité du prix d’achat,
le compte 627 « Services bancaires » qui est débité du montant HT des frais accessoires liés à l’achat,
• le compte 44566 « TVA sur autres biens et services » qui est débité du montant de la TVA sur les frais accessoires,
• le compte 512 « Banque » qui est crédité du coût d’achat des VMP.

Exemple
L’entreprise Beau Sapin décide d’acheter des actions de la société Belle Plante. Elle obtient grâce à son banquier 15 actions d’un montant unitaire de 1 000 €. La banque facture son service 100 € HT. Le taux de TVA appliqué est le taux normal.

Enregistrement comptable dans les livres de l’acquéreur :

b. Le revenu des valeurs mobilières de placement
Les valeurs mobilières de placement détenues par une entreprise lui procurent un revenu, soit sous la forme de dividendes (pour les actions), soit sous la forme d’un intérêt (pour les obligations).

Ces revenus sont comptabilisés au crédit du compte 764 « Revenus des valeurs mobilières de placement ».

Exemple
L’entreprise Beau Sapin reçoit des dividendes d’un montant de 250 € pour les actions de l’entreprise Belle Plante.

Enregistrement comptable dans les livres de l’entreprise Beau Sapin :


Remarque : la banque peut facturer une commission sur cette opération. Cette opération fera l’objet d’un enregistrement comptable :

c. La cession des valeurs mobilières de placement
Lors de la cession d’une valeur mobilière de placement, l’entreprise doit déterminer si elle a réalisé une moins-value ou une plus-value :

• on parle de moins-value lorsque le prix de cession est inférieur au prix d’achat. Elle s’inscrit dans les charges financières et est enregistrée dans le compte 667 « Charges nettes sur cession de valeurs mobilières de placement ».

• on parle de plus-value lorsque le prix de cession est supérieur au prix d’achat. Elle s’inscrit dans les produits de l’entreprise et est enregistrée dans le compte 767 « Produits nets sur cession de valeurs mobilières de placement ».

Exemple 1
L’entreprise Beau Sapin vend 5 actions de la société Belle Plante pour un prix de cession unitaire de 1 200 €.

Le prix d’achat des 5 actions était de 5 x 1 000 = 5 000 €.
Le prix de cession des 5 actions est de 5 x 1 200 = 6 000 €.
Par conséquent, l’entreprise Beau Sapin réalise une plus-value de 1 000 €. Cette somme va être enregistrée comme un produit.

Enregistrement comptable dans les livres de l’entreprise Beau Sapin :


Remarque : la banque peut également facturer une commission pour la réalisation de cette opération. L’enregistrement comptable se fera de la même façon que précédemment.

Exemple 2
Quelques mois plus tard, l’entreprise Beau Sapin souhaite vendre 5 autres actions de l’entreprise Belle Plante. Le prix de cession est alors de 900 €. Comment enregistrer cette opération ?

Le prix d’acquisition des 5 actions était de : 5 x 1 000 = 5 000 €
Le prix de cession des 5 actions est de : 5 x 900 = 4 500 €.

Par conséquent, l’entreprise Beau Sapin a réalisé une moins-value de 500 €. Cette somme représente une charge financière.

Enregistrement comptable dans les livres de l’entreprise Beau Sapin :


L’essentiel

Lorsque l’entreprise dégage un excédent de trésorerie, elle a intérêt à placer son argent afin de retirer un profit. Si elle souhaite effectuer un placement à court terme afin de réaliser rapidement un profit, on parle de valeurs mobilières de placement (VMP). Parmi les plus connues, on trouve les actions (titres de propriété) et les obligations (titres de créances). Lors de la comptabilisation de ces titres, trois opérations intéressent le comptable : l’acquisition des VMP (valeur mobilière de placement), leur revenu et leur cession qui peut dégager soit une plus-value (prix de cession > prix d’achat), soit une moins-value (prix de cession < prix d’achat).
Cette fiche t'a intéressé ?

Retrouve toutes tes fiches de cours, des vidéos
et des exercices ludiques pour te tester avec Maxicours
Les placements 4/5 basé sur 6 votes.
Vous êtes ici :

Tu veux améliorer tes notes en te divertissant ?

J'y vais

89%
des élèves
qui révisent sur
Maxicours comprennent
mieux leurs leçons
74%
des élèves
ont des meilleures
notes en classe.

Maxicours, c'est la meilleure base de contenus scolaires du web

  4 000 cours vidéo
  20 000 fiches de cours
  100 000 exercices
interactifs
  2 500 sujets
corrigés

La référence des fiches de cours sur internet !

Voir toutes les fiches de cours
Caroline « Avoir un support ludique qui respecte le programme des cours est très rassurant pour moi, on se sent cadré et accompagné. »
Caroline, maman d'un élève de 6e
Hugo « Merci pour cette leçon qui m'a encore appris de nouvelles choses.
Merci infiniment, je vous encourage à continuer cela car c'est très instructif ! »
Hugo, élève de 4e